Martine autour du monde ...

Articles avec #australie


 

Bye bye Australia ! 
the "Great Ocean Road" et Melbourne
 :


Australia---Great-Ocean-Road-033.jpg


Australia---Great-Ocean-Road-055.jpgAustralia---Great-Ocean-Road-050.jpgAustralia---Great-Ocean-Road-051.jpgAustralia---Great-Ocean-Road-007.jpg
Ci dessus : le Grampians National Park et notre lodge pour la nuit

Après avoir passé 8 jours à Adélaïde, une jolie ville calme, le bus passe me chercher à 7h le matin, pour faire «  THE GREAT OCEAN ROAD », ( organisé par Adventure Tours Australia ), un voyage de 3 jours «  backpakers » jusqu'à Melbourne...1200 km.


C'est vraiment du « backpakers pur jus » : nous sommes un trentaine, de toutes nationalités et de tous âges, je suis la seule française une fois de plus, dans un petit bus pourri de chez pourri, sans suspension, sans ceinture de sécurité, sans appui-tête, avec une clim. qui fonctionne quand elle a le temps, qui date de 2002 avec 300 000 km à son actif .... et qui va même crever en route....!!


LA GRANDE AVENTURE QUOI !


Mais alors !!!! :  un guide de 27 ans, Dave, incroyable!
Grâce à lui, en dépit de l'état du bus, nous avons passé d'excellents moments : l'australien type, cool, gentil, compétent sur l'histoire de son pays et les sites visités, et surtout d'une incroyable drôlerie : il nous a fait rire à en pleurer non stop !!


Il était seul, conduisant en tongues, dans le bordel sans nom de ses affaires entassées à côté de lui sur la banquette, faisant office à la fois de chauffeur, de guide, de cuisinier, de mécanicien .... et surtout de clown !!

Parlant au micro d'une main tandis que de l'autre il manipulait son Ipod pour nous choisir les meilleurs chants australiens folkloriques , ce qui fait que .... il ne lui restait plus que les coudes pour conduire!!

Chantant à tue- tête les tubes de Slim Dusty ( Good day Good day... je vous conseille, j'ai même fini par acheter les disques!), imitant avec une voix de castra, le cri de tous les animaux sauvages que nous  étions "sensés rencontrer" .... mais, avec la chaleur, ils étaient tous réfugiés dans les sous bois et invisibles!! Notre jeune chauffeur, nous voyant un peu déçus, a fini par s'arrêter sur le bord de la route, pour aller faire lui-même le walabi sur la chaussée!

Australia---Great-Ocean-Road-002.jpgAustralia---Great-Ocean-Road-015.jpg

Australia---Great-Ocean-Road-014.jpgAustralia---Great-Ocean-Road-046.jpg


Le premier jour fut cependant assez tristounet point de vue paysages. Tout le monde était fatigué et essayait de dormir tant bien que mal, alors que nous traversions des paysages monotones de bush à l'infini ...


A un moment donné, comme je voyais que l'ambiance n'était pas "au top", je suis allée m'asseoir  à l'avant du bus, à côté de Dave, j'ai pris son micro :
 « vous voulez que je vous chante une chanson? » ...
"oh yes! yes!"
 et je me suis mise à chanter la Marseillaise!, ça a bien marché :  chacun est venu chanter son hymne national et tout cela c'est terminé dans des fou rires ...


Puis, les deux derniers jours, après des nuits bien chaudes, dans les auberges backpakers...et des plats de spaghetti cuisinés par Dave (qui en plus allait faire les courses !) , nous avons découvert les magnifiques sites des parcs nationaux ( le Grampians National Park et son lac) et surtout la fameuse "Great Océan Road", qui longe la côte de Warrnambool à Melbourne.

C'est vraiment une merveille de la nature, que certains d'entre nous ont survolé en hélicoptère, notamment : la baie des martyrs, le London bridge, les douze apôtres, etc...toute cette côte de limestone découpée au fil des siècles par l'érosion de la mer et qui est aussi un fabuleux  site de surf .


Australia---Great-Ocean-Road-017.jpgAustralia---Great-Ocean-Road-018.jpg

Australia---Great-Ocean-Road-043.jpgAustralia---Great-Ocean-Road-040.jpg

A Melbourne, après avoir fait une "standing ovation" à notre guide, chacun a été déposé devant son hôtel, et en ce qui me concerne je n'ai eu que quelques heures pour faire un petit tour dans cette très grande ville, un mélange de Sydney et d'Adélaïde, avant de reprendre , pas mon souffle : pas le temps ! mais mon vol pour l'Indonésie le lendemain.


L'Australie, son modernisme, ses paysages, ses grands espaces, le mélange de sa population cosmopolite, son esprit joyeux , dynamique et anti-conformiste, son style baroudeur, sa facilité de vie dans l'absence des contraintes que nous connaissons trop en France, est un pays qui m'a vraiment enchantée, et qui donne envie d'y retourner!


Commentaires photos dans le désordre :
- Grampians National Park
-la côte entre Warnambool et Melbourne

-Dave , notre guide  et homme à tout faire surtout  le clown  ...
- Le bus  "Australian Adventures Tours"



                                                                                                         
  

Voir les commentaires

Published by Martine Bachelier - - Australie



Kangourou-Island-001.jpg 
 

Une excursion de 2 jours à KANGOROO Island:


Comme toujours , organisation impeccable! Encore une fois bravo les Australiens!

 

Une ile située à 130 km au sud d'Adélaïde, et 13 km des côtes, réputée pour être une réserve naturelle classée, flore et faune, et notamment bien sûr beaucoup de Kangourous - on dit aussi walabi- .

Notre guide nous a assuré qu'il y en avait plus de 100 000 .... J'en ai aperçu un petit groupe de loin, de très bonne heure, mais à par ça .... rien du tout ! Sauf dans le « parc »

L'explication : les kangourous n'aiment pas la grosse chaleur, alors en ce moment , ils ne sortent que la nuit, et la journée ils restent cachés à l'ombre...

 

Il faut dire qu'actuellement l'Australie du Sud souffre d'un « soar heat » , ils disent encore « wave heat », tout à fait inattendu et inhabituel , dû un un fort vent qui souffle du nord, traverse le désert et arrive ici brûlant! Résultat ça souffle dur ( je sais pas si vous entendez ? ) et en plus ça brûle ! Hier il faisait hier 47° sur l' île, et pareil aujourd'hui à Adélaïde.

Je viens d'entendre aux infos que tous les parcs nationaux allaient être fermés aux visiteurs pendant cette vague de chaleur, et que cela fait 100 ans que  l'on n'était pas passé de 24 à 47° en 48h!
Plus que des kangourous, je me souviendrai donc de la chaleur! Ça fait les gros titres des journaux, il parait que ça va durer 6 jours !! aïe aïe aÏe !! j'en passerais bien un peu aux US où ils se gèlent!.. 

 

L'ile ( 150 km sur 53 et 2500 ha ) en elle-même m'a un peu déçue : outre que je trouve que les kangourous auraient pu faire un effort pour venir me dire bonjour, c'est une île plate, faite de lande et de forêts d'eucalyptus à l'infini ... dont une grande partie a brûlé pour cause de feux de forêts....ce qui donne parfois des paysages extraterrestres et désolés...

 

En revanche les côtes sont fort belles, et c'est vrai que nous avons vu beaucoup d' animaux

notamment des oiseaux de toute beauté : des pélicans, des émeus (ces grands oiseaux coureurs qui ne volent pas), des casoars qui portent sur leur front des bouquet de plumes.

Nous avons aussi visité des fermes de fabrication de produits locaux : fromage de brebis, miel d'abeilles de Ligurie, une distillerie d'huile d'eucalyptus dont j'ai appris les nombreuses utilisations : nettoyante, détachante, désinfectante, calmante, régénérant, massante .... et j'en passe ! bref, un vrai produit du « bush » australien ! Et même des grottes incroyables dont la formation date de ...... très longtemps !

 

Aller, quelques photos seront plus parlantes:


Kangourou-Island-016.jpgKangourou-Island-005.jpg


Kangourou-Island-013.jpgKangourou-Island-015.jpg


Kangourou-Island-026.jpgKangourou-Island-010.jpg


Kangourou-Island-017.jpgKangourou-Island-033.jpg

Kangourou-Island-003.jpgKangourou-Island-021.jpg

Kangourou-Island-002.jpgKangourou-Island-009.jpg


Kangourou-Island-014.jpgSydney-003.jpg

-en haut , une vue de cette ile très découpée, et en arrière plan les côtes de l'Australie
-il fait 47° sur la plage, du vent, sous mon T-shirt, j'ai une bouteille d'eau fraîche !

-Un kangourou, qui me fait vraiment de la peine avec ses toutes petites pattes de devant , une erreur de la nature? non, bien au contraire : cela leur permet de courir beaucoup plus vite que la plupart des autres animaux, ils ont une force de "propulsion" prodigieuse ! des Koalas, des moutons et des pélicans ...des autruches, des perroquets : une île pleine d'animaux préservés.
 -la plage aux phoques ....  descendants des dinausaures , comme les baleines et les otaries...
-les phoques : ce sont des phoques qui contrairement à ceux de Trelew, restent toujours au même endroit, ils vont en mer pêcher 3 jours d'affilée, puis viennent dormir sur les plages
-le bush ,
-les pélicans,
-un yacca : ils y en a beaucoup en australie, ils servent à faire de la colle et de la résine,

-les boîtes à lettres le long de la route
-un oiseau que l'on appelle " Sculpture Crested Cokatoo"
-et un autre "oiseau très très rare"  et qui a très chaud! ( heureusement en voie de disparition car ils ne rendent pas toujours la vie facile à leur entourage ....) qui souhaite quand même  à tous les kangourous parisiens et autres, qui arpentent les trottoirs  à pied ou en vélo pour cause de grève, bon courage!  Gardez le sourire et un grosse bise à tous


 Je viens de répondre à Catherine sur la question de " l'heure" : je vois que ma réponse est faite à 7h 32.
or ici je regarde ma montre il est 17H30, donc j'ai encore une fois tout faux!
L'heure qui s'inscrit sur le blog, est l'heure française ( moins 10h par rapport à ici ) .... hen, c'est bien ça  Make Make ?  
Demain je pars pour un trip de 3 jours le long des côtes australiennes jusqu'à Melbourne ( 2000 km )....  avec la chaleur ça risque d'être un vrai "survival trip"... encore une fois je vais risquer ma pauvre vie !
Puis j'arrive à Bali le 3 février à 21h45 (local).  Il y aura +7h par rapport à Paris ...mais je sais pas trop quel jour ce sera à Paris: le 2, le 3 ou le 4?
Qu'en pense Make Make ? à suivre...

 

Voir les commentaires

Published by Martine Bachelier - - Australie

 

Sydney-120-copie-1.jpg ad23.jpg


 Le 26 janvier, c'est le jour férié le plus important de l'année : c'est « l'Australian Day », qui commémore le jour d'arrivée des colons anglais en terre australienne.

 

( oui, bon je sais bien qu'à Hong Kong, c'est le Nouvel An, et que c'est aussi férié ... coucou David!)

 

Le pays tout entier est en fête ( concerts de rue, parades, feux d'artifices, etc....) .

 

C'est aussi le jour où le Premier Ministre ( Kevin Rudd ) remet les oscars ( Australian Day Rewards ) - 1 par province – à des Australiens qui se sont distingués au cours de l'année pour des raisons humanitaires.

 

Il se trouve que cette année, à Sydney, c'est Mike Dodson, qui a été élu « Australian of the year », pour sa lutte en faveur des droits des aborigènes. Mike Dodson est très connu ici: d'origine aborigène, professeur de droit, il soutenait la demande des aborigènes pour que « l'Australian Day » soit célébré un autre jour que le 26 janvier, car pour ces derniers, ce n'est pas un jour symbole de liberté, mais plutôt d'oppression. Ils l'ont d'ailleurs rebaptisé leur «Survival Day » ! Cette demande, qui a fait l'objet de nombreux débats à la télévision, a été refusée.

 

Mais point final : pas de grève, ni de manifestations pour autant....on n'est pas à la SNCF !!

 

Personnellement, je suis allée écouter un petit concert donné par des aborigènes, près du Tandanya ( l'Institut culturel national aborigène, qui est aussi un très beau musée d'art aborigène, mais malheureusement on ne peut pas prendre de photos).

 

J'y ai appris beaucoup de choses :

Au temps de la colonisation britannique, il existait plus de 200 différentes nations aborigènes qui possédaient chacune leur possédaient chacune, leur langue, coutumes et territoires. Leur art, était exprimé sous forme de fresques rupestres, récits sur sable, gravures et peintures sur écorse et sur le corps, selon des règles totémiques et identitaires très strictes. Ils racontaient ainsi l'histoire de leurs vies et de leur croyances, et surtout, leur relation à la terre, c'est pourquoi ils utilisaient des pigments naturels rouge, bruns, ocres jaunes, noirs ... qui sont encore les couleurs les plus fréquentes aujourd'hui même si les supports ne sont plus les mêmes...et si certains aborigènes se sont mis à l'art que l'on peut qualifier d'abstrait. Certaines tribues du désert peignaient "à points", d'autres par schémas quadrillés, plus figuratifs.

 

Leur art aujourd'hui reconnu, a une grande valeur, et est exposé dans les plus grandes galeries du pays.

 

Je profite de cet article pour signaler le « South Australian Museum », sur le même thème de l'histoire de l'art en Australie et dans toutes les iles du Pacifique, un musée d'une incroyable beauté par les oeuvres présentées, leur richesse, leur présentation interactive ( dans le noir ). Sans doute un des plus beaux musées que j'ai jamais vus. A voir en priorité si on passe à Adélaïde!

 

 ad24.jpg


Photos : joueur de digeridoo , l'instrument des aborigènes, il le tient de sa main gauche et avec la droite il bat la mesure avec un petit baton - Un joureur de guitare devant le drapeau aborigène et l'affiche où on peut lire "survival day", danse aborigène , peinture aborigène. 



adelaide-005.jpg Sydney-087.jpg

Voir les commentaires

Published by Martine Bachelier - - Australie

 


adelaide-017.jpg

A l'aéroport de Sydney ( vols intérieurs ), même surprise qu'à l'arrivée :

d'abord, on n 'a pas le choix, il faut aller aux bornes électroniques, entrer son nom et sa destination, et hop, la carte d'enregistrement sort toute seule!

Ensuite, il faut aller donner sa valise : qu'un seul guichet pour tout le monde quelque soit la destination! Plusieurs centaines de mètres de queue ... il faut attendre patiemment son tour.


Sans doute pour faire des économies de main d'oeuvre ....en tous cas, il vaut mieux prendre de l'avance !


Deux heures de vol et voici Adélaïde (1 million d'habitants) , dans la Province d' Australie Méridionale ( South Australia SA) qui date de 1836 quand les premiers colons britanniques citoyens libres, (contrairement à Sydney ) ont débarqué.

Adélaïde était le nom de l'épouse du souverain britannique de l'époque, Guillaume IV.


Il fait beaucoup moins chaud ici qu'à Sydney, le climat est qualifié de « méditerranéen » : 26° en ce moment...mais on boit quand même pas mal de bière locale : la Coopers ( vente d'alcool autorisée seulement dans les magasins spécialisés. En Australie on ne trouve aucun alcool en grande surface ou en épicerie .


C'est une Province réputée « modèle » à bien des égards : tolérance à l'égard des aborigènes, liberté, progrès social, syndical et politique d'avant garde. Par exemple ce fut le premier état à accorder le droit de vote aux femmes y compris aborigènes (1894!), à légaliser l'avortement et dépénaliser l'homosexualité ...ce qui n'empêche pas qu'il y ait encore des conflits culturels, dont un exemple il y a deux jours lors d'émeutes sur un stade de foot ...

La culture et croyances aborigènes y sont très fortes ( la langue parlée à Adélaïde est le kaurna), et les galeries et musées d'art aborigènes sont nombreuses.


Pour l'instant je n'ai fait qu'un rapide tour d'horizon de la ville : une ville très aérée, avec beaucoup de parcs, une jolie rivière la traverse d'est en ouest ( la Torrens ), très fréquentée, et de très larges avenues à angle droit . De petits trams font sans cesse des aller- retour gratuits , entre le nord et le sud de la ville , ce qui est vraiment très pratique pour moi !


Comme à Sydney ( c'est décidément très australien ) de très grands « Mall », sorte d'immenses galeries marchandes ou l'on trouve absolument tout, un très grand marché couvert, qui permet aussi de se restaurer, et bien sûr le Parlement ( qui j'ai pu visiter car je me suis trouvée là, juste au départ d'une visite ...gratuite!

Alors je me suis même offert le luxe du siège du « speaker of the House of Assembly » !

Chaque Province a donc son Parlement, composé de 2 chambres comme en Angleterre, le Conseil législatif, et la Maison de l'Assemblée. Elle a aussi son propre drapeau.


Actuellement on discute beaucoup sur le point de savoir si l'Australie ne serait pas prête pour une complète indépendance : au dernier référendum 54% ont voté non, mais on dit que la prochaine fois ...sera peut être la bonne. Quoique, avec la crise économique qui sévit ici comme ailleurs, il vaut peut-être mieux pour 'instant serrer les coudes .... affaire à suivre!


C'est également une ville très culturelle, avec opéra, centre des festivals, des expositions et j'en passe .... et l'océan tout proche avec ses belles plages de surf ...

et le 26, après-demain, « l'Australia Day » dont tout le monde parle ici depuis plusieurs jours et qui promet d'être une très grande fête : ils ont même installé des pianos au coin des rues, pour que les gens puissent jouer !


Voilà où j'en suis, j'ai toujours bien mal aux oreilles, et les antibiotiques étant pour l'instant complètement inefficaces, je suis allée m'acheter .... une tablette de chocolat !

Je suis également toute penaude, car je viens seulement de réaliser, qu'à chacun de vos « commentaires » - j'en profite pour dire que vous pouvez bien sûr faire circuler mon blog si cela intéresse d'autres personnes ! - je pouvais vous répondre à partir de mon « administration » où vos e-mail s'affichent directement!! Pardon à tous ceux auxquels je n'ai jamais répondu!


Plus nulle que moi, on ne trouve pas !


adelaide-012.jpgadelaide-003.jpg

 

adelaide-011.jpgad-28.jpg


Photos :
La rivière " Torrens" .
Eh oui, c'est moi... dans le rôle de " Speaker " de l'Assemblée
Les trois drapeaux sur le toit du Parlement: au premier plan le drapeau aborigène, ensuite celui de la Province , et puis celui de l'Etat .
Le grand marché couvert .

 Dans les rues d'Adélaïde.
Le Musée d'Australie du Sud : un musée extraordinaire qui retrace toute l'histoire de l'Australie. 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

.

 

Voir les commentaires

Published by Martine Bachelier - - Australie


Un superbe hôtel qui domine la vallée ! L'Hydro Majestic de Katoomba.

adelaide-007.jpg

 Le 20 janvier : une randonnée dans les Blue Mountains.

BM1.jpg

BM4.jpgBM2.jpg

Le "Blue Mountains National Park" est  immense , 500 000 ha de forêt , situé à plus de 100 km de Sydney.
On l'appelle comme ça, parce que les soirs de brume,  les vapeurs dégagées par les eucalyptus , lui donnent une teinte bleutée.

C'est l'équivalent du « Grand Canyon », d'ailleurs les gens l'appelle comme ça ici : un plateau qui s'élève à plus de 1100 m d'altitude émaillé de vallées creusées dans la pierre au fil des millénaires. C'est là que l'on trouve de l'opale.

 

J'y suis restée 2 jours, à Katoomba, la ville la plus haute du parc, logée dans un magnifique hôtel colonial : le Carrington (du nom d'un célèbre homme politique anglais du 19ème qui a colonisé la Nouvelle Zélande -  on se croirait à Buckingham Palace , sauf que c'est pas moi la reine ) .

Le premier jour j'ai fait une excursion en groupe avec pique - nique, et le second, toute seule, au grand péril de ma vie, ( c'est une blague, en réalité c'est très bien balisé  ) une randonnée à pied de 2h pour traverser une vallée , entre les célèbres «  three sisters » qui sont en fait trois rochers , et de l'autre côté « Echo Point » ou heureusement on prend un petit funiculaire qui nous remonte à 180 degrés ( enfin presque ...).

On a intérêt à pas se tromper de sens!La descente est vertigineuse : sur la moitié du chemin, elle se fait par un petit escalier très raide. Mais la végétation est magnifique, des sortes d'éventails géants  bordent le chemin : des "licuana fan palm".

  Résultat quand même ce matin : de bonnes crampes dans les jambes.

Dans la petite ville, en me promenant, je suis rentrée dans une boutique tenue par un sculpteur d'opale, Denys Joannnes ( wollemigems.com.au ), un français bien de chez nous malgré son nom, puisqu'il est ..... de Vertou!! Je lui ai promis que j'irai faire la bise à sa maman en rentrant ...

 

De retour à Sydney, pour Adélaïde demain matin, je regarde B.Obama et Federrer à la télé...



BM5.jpgBM3.jpg

BM11.jpgSydney-018.jpg

photos :   les "Trois soeurs", sur  le  chemin qui traverse la vallée,  la vallée de Katoomba, le petit train qui remonte les paresseux  (très très bas de plafond !), pour les encore plus paresseux il ya carrément un téléphérique qui fait l'aller-retour, notre pique- nique le midi avec des oiseaux superbes qui viennent se poser sur la main ...mais pas de kangourous au rendez- vous !

 

Voir les commentaires

Published by Martine Bachelier - - Australie


Beaucoup de questions s'étant posées sur mon séjour en Polynésie, je me dois de préciser que Les    "Connaisseurs du Voyage" n'y sont pour  rien : c'est moi qui avais tout organisé toute seule !! (mea culpa )

Sydney-077.jpgSydney-074.jpg


l'Australie m'enchante toujours autant, je m'y sens très bien!

Un petit exemple : dimanche, j'avais vraiment mal à une oreille : "no problem" : visite au centre médical du coin de la rue, un médecin  de permanence  me reçoit sans RV, pharmacie ouverte en bas de l'immeuble , bref, en 2 temps 3 mouvements, tout est réglé !


Tout semble simple ici : les bus, les bateaux : on les prend quand on veut, où on veut, on descend,  on remonte plus tard, pas de problème!

Beaucoup d'activités gratuites: les parcs, les musées,  même les visites guidées, les films et les concerts en plein air. ..

L'organisation hôtelière et touristique est au top, on y mange très bien : les petits déjeuners du matin sont de vrais festins, c'est calme, c'est gai, c'est cosmopolite,c'est sympa.
Les voitures s'arrêtent toujours pour laisser passer les piétons !!.
Quand les feux sont rouges, ils le sont des 2 côtés en même temps pendant quelques secondes, ce qui permet de traverser le carrrefour "en diagonale"  :  pas bête...!
Tout est à gauche ici bien sûr, même les robinets eau chaude /eau froide ...
Ils parlent  assez lentement  (comparé aux gens d'Amérique du Sud !) un très bon anglais, très compréhensible pour nous , et sont extrêmement polis ...

Bref, des gens très "civilisés" qu'il est agréable de côtoyer.

Je suis retournée à Chinatown ( on s'y croirait vraiment ), et au "grand marché" ouvert 7 jours sur 7, avant une petite promenade le soir au port ( c'est la première fois que je me lance le soir toute seule, c'est dire si je m'y sens en sécurité, moi qui suis trouillarde comme pas  deux !   )


photos:

un soir au port

Chinatown

centre ville en vélo
L'entrée du Grand Marché

Sydney-075.jpgSydney-076.jpg



Sydney-090.jpg


Sydney-078.jpgSydney--089.jpg

Voir les commentaires

Published by Martine Bachelier - - Australie

5 - 1 : Sydney 

 

Sydney-072.jpgSydney-065.jpg
carte:

1 - mon hôtel  (le Travelodge) tout  près de Hyde Park 
2 - L'Opéra

3 - le pont

4 - Darling Harbour et la baie de Cook où l'on peut voir une exacte reproduction de" l'Endeavour"
5 - Le Royal Botanic Garden

Sydney-014.jpgSydney-120.jpgSydney-048.jpgSydney-064.jpg

 
Photos :
L'art Aborigène et les didgeridoo dont le vrai nom ici est un YIDAKI ( clin d'oeil à Charly  ) tu peux aller voir sur gavada.com.au )
La Tour de Sydney (260m )
Vue du haut de la Tour de Sydney  sur une partie des baies
Le pont entre Darling Harbor et la baie de Cook
Le pont de Sydney ( le 2ème plus grand après celui de San Francisco ) 1930, et l'Opéra 1993
La principale baie , entre le pont et l'opéra
Sur les quais du Darling Harbor, où se trouve aussi le fameux Aquarium ...


Je suis arrivée à Sydney le 15 au matin dans une incroyable cohue : je n'avais jamais vu ça : des dizaines de vols internationaux arrivant en même temps dans le même hall : pour retrouver sa valise ( ou sa planche de surf, tous les jeunes en ont une !) et passer tous les contrôles qui viennent d'être renforcés, plus de 2 heures, ensuite une bonne heure pour trouver la bus qui doit me conduire à l'hôtel Travelodge, très bien situé, en plein centre, près de Hyde Parc. Une bonne surprise que cet hôtel : confortable, chambre sur cour, clim, et... des rideaux opaques aux fenêtres ...et même une mini- cuisine avec micro- ondes ( merci les Connaisseurs du voyage :)

 

J'y suis depuis 3 jours, et c'est un vrai coup de coeur, j'adore cette ville du NSW (New South Wales) : 4,5 millions d'habitants, grandiose, aérée, surprenante, cosmopolite ( beaucoup d'asiatiques et notamment de japonais), calme, joyeuse, très propre, à la fois ancienne avec ses églises et bâtiments coloniaux, et super moderne avec ses gratte-ciel, ses passages aériens, ses centres et passages commerciaux souterrains ... un mélange de New York et Hong Kong , en prenant dans chacune de ces villes ce qu'il y a de mieux!

 Sydney-066.jpg

Et sur le plan culturel, un vrai bonheur, je crois que je pourrais y rester 15 jours sans m'ennuyer une seconde. Il faut dire que le 26 janvier c'est la fête nationale ( « Australia day » jour de l'arrivée à Sydney Cove de la première flotte britannique ,avec plus de 1400 prisonniers, des soldats, des fonctionnaires et leurs familles )qu'elle est entrain de se préparer avec tout un tas de festivités qui ont déjà commencé : concerts en plein air, pièces de théâtre, clowns plein les rues, visites des musées gratuite, etc ... et hier soir projection d'un film sur écran géant installé sur l'eau dans «  Darling Harbour » .... (je crois que c'était le monstre du Lock Ness ? ). Le 26 il y aura un feu d'artifice qui va couvrir la ville entière ... je ne serai plus là, dommage .

 


En outre, si elle est très étendue tout le long de jolies baies qui semblent s'étendre à l'infini, et dans lesquelles des centaines de bateaux de tous gabarits et de toutes les couleurs croisent en permanence, des parcs magnifiques ( le Royal Botanic Garden est une merveille ) le centre est tout à fait faisable à pied, en une grand journée. Mais de temps en temps, de très forts coups de vent!
Il fait environ 20 degrés, mais sans humidité, et un ciel toujours bleu.

 

Beaucoup de voyageurs, sacs au dos et chaussures de marche, ( la mode parisienne n'est à l'évidence pas leur priorité, ce qui me convient très bien :) beaucoup de sportifs qui courent le long des baies ou font leur gymnastique dans les nombreux parcs,  piscines en plein air, les gens ont l'air cool, ne se pressent pas, pas de chiens, pas de pies, pas de moustiques, pas de poubelles renversées , des noms de rues lisibles et numérotés, ( à Tahiti et à l'ile de Pâques, pas la peine de chercher les noms des rues, il y en a pas !) et des prix très abordables ( 10 dollars australiens pour 24 h d'internet!, et je mange très correctement pour 10 euros).

 

Ce que j'ai déjà fait, sans rentrer dans le détail: un grande balade à pied, en partant de l'hôtel , et en suivant le chemin piétonnier qui longe la côte : La Tour de Sydney, Hyde Parc, le Royal Botanic Garden, Farm Cove, Sydney cove, Cook Bay, Darling Harbour, China Town ( où j'ai dîné hier soir, on se croirait vraiment Chine! ) ....

Un tour de 2h en bateau dans la baie jusqu'à Watsons Bay ( l'extrémité de l'estuaire ) : on peut admirer les riches faubourgs et les plages ...une visite du Musée de la Marine, du Musée de la ville, et de la Cathédrale .

 

Je suis presque triste de partir demain vers les « Blues Mountains » pour 2 jours !

 

Sydney-022.jpgSydney-012.jpg

 Sydney-020.jpgSydney-008.jpg


  Sydney-030.jpg


Photos:

Balade en bateau dans la baie : le pont et l'opéra

Balade à pied dans les parcs et le long des rives ...

La cathédrale


Voir les commentaires

Published by Martine Bachelier - - Australie

 

 

 

5 – L'AUSTRALIE : 15 janvier/ 3 février 2OO9


australie-2.jpg 


Sydney-003.jpgSydney-051.jpg

Géographie:

 

L'Australie (« la terra australis ») forme la plus grande partie du continent océanien : 6ème pays dans le monde par sa superficie et 15ème par sa population avec 20 300 000 ha. seulement et 3  ha. au km2.

L'Australie est divisée en 6 Etats: l'Australie occidentale, l'Australie méridionale, le Queensland, la Nouvelle Galles du Sud, Victoria et Tasmanie plus 2 grands territoires: le Territoire du nord, et l'ACT (Australian Capital Territorry)

Sydney est la plus grande ville, mais c'est Camberra la capitale.
25 000 kms de côtes, et au nord, le plus grand récif coralien du monde.
On y trouve aussi le plus grand monolithe du monde. Son point culminant : 2228 m.

Le climat est tempéré au sud, tropical au nord. La plus grande partie du territoire est couverte de zones désertiques ou semi arides (l'outback = la brousse). Le climat est fortement influencé par les courants océaniques, notamment « el nino ».

Il est interdit d'importer des espèces animales. Les espèces endémiques sont : le kaola, le kangourou, l'émeu, l'ornithorynque... 16 sites sont classés au patrimoine mondial.

 

HISTOIRE :

 

Arrivée de « l'homo sapiens » vers 70 000 av.JC

Echange avec des commerçants de Chine et des îles du nord (Malaisie, Indonésie).

Première découverte par un portuguais (Mendosa) en 1522.

Nombreux explorateurs au 17ème et 18ème : James Cook prend possession de l'île en 1770 pour le royaume de Grande Bretagne et il y établi la première colonie pénitentière.

Puis ce fut, au fil des nombreuses invasions qui suivirent, une extension rapide accompagnée de l'exploitation et du déplacement des Aborigènes .

- 1901 : la fédération des colonies qui deviennent des Etats, est achevée et le « commonwealth d'Australie » est créé : l'Australie devient dominion britannique avec Camberra pour capitale.

- Actuellement, l'Australie est une monarchie constitutionnelle dont Elisabeth II est la reine ( Parlement - Premier Ministre- Haute Cour de Justice). Chaque Etat a un chef de gouvernement.

L'Australie est très impliquée dans la politique économique mondiale et fait partie de nombreux organismes: ONU, OMC, OCDE, ASEAN, APEC tant au plan mondial que de l'Asie du Sud Est.

La grande majorité de la population est de descendance anglo-saxonne. + 5% d'asiatiques et 2 % d'Aborigènes (environ 450 000). C'est un état laïc.

La richesse du pays est passée de la laine, à l'or, et actuellement au secteur tertiaire (tourisme, finances, éducation, technologie).

L'Australie est un pays prospère classé au 6ème rang mondial pour la qualité de la vie.


PS : je peux lire sur mon blog, que je publie cet article  " aujourd'hui à 01h 15"  alors qu'ici nous sommes samedi 17 à 12h15 . Donc vous êtes tous entrain de dormir, et moi ..... je bosse !! Quelle vie !!

 

Voir les commentaires

Published by Martine Bachelier - - Australie

Hébergé par Overblog