Martine autour du monde ...

Articles avec #thailande

 

8 - 2 : Adieu Bangkok !!

 

7 jours que je suis ici ....et comme dirait l'autre , « non d'une pipe que je suis contente de quitter ce  bordel de Bangkok » !!

 

Je dis cela parce que ce soir, dans un élan de courage ou d'inconscience incontrôlée, je me suis décidée, à la nuit noire, c'est à dire vers 20h, à aller jusqu'au bout de ma rue ...un exploit!

Je n'avais pas fait 50m que j'ai compris : la bâtisse qui se cache derrière un arbre tout enguirlandé de loupiotes clignotantes, devant lequel se dresse un petit temple de rue bouddhiste ( ce que le jour doit à la nuit ...) c'est un bordel!

Je peux même vous dire qu'il s'intitule gracieusement le « Sala Club ».

 

Une vingtaine de filles en petite tenue ( mais c'est vrai qu'il fait très chaud et qu'avec l'air conditionné on risque d'attraper froid ) étaient entrain de se faire une beauté, se maquillant et se peignant sur le trottoir.

 

Du coup j'ai eu l'explication du look un peu particulier que je trouve à certaines personnes de l' hôtel et le malaise qui s'y traine.

Cet hôtel, je le dis tout de go, le « Sawasdee Skhumvit Inn », il vaut mieux le rayer définitivement de la carte des globe-trotteuses ...

Merci quand même pour l'expérience !!

 

Je suis toutefois allée jusqu'au bout de la rue, me frayant un chemin entre de pauvres erres avachis torse nus, sur les capots de vieilles voitures déglinguées, et les « roulottes » de nouilles fumantes dans des eaux crapoteuses à l'odeur de poisson pourri ... tout ça dans un ambiance feutrée où de petites tâches de lumières colorées se balancent au bout des branches ...

 

Et puis, retour au bercail !

 

Je crois qu'il est grand temps que je quitte Bangkok, si je ne veux pas, moi aussi me retrouver en prison comme notre camarade australien :)

 

Et dire que pas mal de touristes occidentaux, finissent leurs vacances en Thaïlande, par un séjour à Puket, eh bien moi, il faudrait me payer bien cher pour y aller !!

 

Pour finir en beauté, je suis allée faire les boutiques cet après midi ( le MBK le plus grand magasin de Bangkok ) pour m'acheter une robe pour l'Inde car il parait que là bas c'est indispensable ... ) et je suis allée visiter « le GRAND PALAIS »un véritable joyau, le plus beau palais je crois, que je n'ai jamais vu.

Construit au départ par Rama 1er en 1782 , il est entouré d'un mur d'enceinte de 2 km et couvre plus de 2OO OOOm2, ce qui donne une idée de son importance. Outre le Palais royal lui même et les résidences royales, il contient aussi des monuments publics et administratifs, des temples et la Chapelle Royale du Bouddha d'Emeraude, ainsi qu'une maquette du temple d'Angkor Wat.

 

Voici quelques  photos de mon hôtel et de ma rue ..."photos de rue", et du Grand Palais ...

 

Bye bye Bangkok !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


( Vous voyez mon lavabo, ma rue avec les sacs poubelles .... entre autres, et le resto de l'hôtel avec la télé ....basique , basique ....!!!!)

Voir les commentaires

Published by Martine Bachelier - - Thailande

 Bangkok :

le-Grand-Palais-005.jpg


 
Le Bang Pa In Palace





Le marché flottant avec Immanuel et Mary


Le Wat chai Wattanaram


8 - 1 :Bangkok, capitale du pays depuis 1782, est une énorme mégalopole d'au moins 10 millions d'habitants dont beaucoup (on dit 4millions) sont des gens venus chercher fortune ici du fond de leur campagne. La moyenne d'âge de la population est très jeune.

 

C'est une ville tentaculaire, qui a grandi dans l'anarchie, contrairement à Singapour qui a poussé – comme Shanghai – dans l'ordre et la propreté. Cela fait l'objet actuellement d'un débat important dans les médias : on envisage des « plans » pour remettre de l'ordre dans la ville. Ce qui m'a semblé aberrant en arrivant, c'est la difficulté à se repérer, le nombre incroyable de très hauts immeubles en construction partout ( il y en a rien que trois autour de l'hôtel! ), en banlieue comme dans le centre, et les trottoirs qui n'existent plus, envahis qu'ils sont par les marchands ambulants et les « roulottes - restaurants » en tous genres, qui viennent s'y installer le matin , puis de nouveau le soir à partir de 18h, empêchant toute circulation des piétons! Et cela sans autorisation. C'est aussi un vacarme étourdissant et permanent.

 

Mon hôtel – très « bas de gamme » - est situé dans le quartier un peu excentré de Sukumvit, d'où il me faut minimum 1 heure de taxi pour rejoindre le centre! Heureusement depuis peu il y a le « Skytrain », un métro aérien rapide qui passe non loin... avec le métro souterrain, c'est une des grandes réussites de ces dernières années, mais ça ne suffit plus.

 

J'ai l'impression que tout est à revoir ici. Que c'est une ville qui a perdu son âme.

 

Les gens ne sont - dans l'ensemble - pas sympathiques du tout, ne font aucun effort pour nous rendre service ou nous faire un peu plaisir, et pour parler franc je me suis fait « envoyer paître » plus d'une fois!

Deux exemples : hier je suis partie faire un tour organisé à 5h du matin, donc sans déjeuner et comme je me sentais pas très bien, j'ai demandé au guide, plusieurs fois de pouvoir prendre quelque chose au passage .... rien à faire: j'ai dû attendre le retour à l'hôtel à 14h pour pouvoir enfin me restaurer! Quant à ses commentaires, c'était manifestement quelqu'un de cultivé, mais personne ne comprenait rien à cause de son accent, et à l'évidence il s'en fichait complètement, ne faisant que réciter sa leçon ...

Ce matin, je demande à l'accueil de bien vouloir me faire le numéro de téléphone de la compagnie aérienne pour confirmer mon vol de mercredi, d'abord j'ai eu beaucoup de mal à me faire comprendre car personne ne parle anglais ici, et après j'ai dû parlementer pendant au moins 10 minutes, avant que le gars accepte de me faire le numéro de la compagnie, en me faisant bien remarquer qu'il faudrait que je paie 40 baths!

 

Ceci dit, il y a quand même des choses intéressantes à voir ici.

 

D'abord, le fait que je ne sois pas dans un quartier touristique, mais populaire, ne me déplait pas : je peux mieux approcher la vraie vie des gens d'ici .

 

Et Bangkok est traversée par une rivière , la Chao Phraya River, qui forme une anse au fond de laquelle le cœur de la ville se niche, et qui est le départ de belles balades au fil de ses nombreux canaux.

 

Je suis donc allée au « marché flottant », situé sur des canaux, à environ 30 km de la ville : un vieux marché de Bangkok heureusement préservé. Très authentique.Et je me suis liée d'amitié avec un couple d'indiens de Chennai ....( we planned to have diner together just before leaving to Paris .... :)

Au retour, nous nous sommes arrêtés voir les éléphants (moins authentique!) et des sculpteurs sur bois dont j'ai admiré la patience et l'habileté. ( très similaires à ceux de Bali ).

 

Hier un grand tour d'une journée à Ayuthaya, 86 km au nord de Bangkok et ancienne capitale jusqu'à sa destruction par les birmans ( encore eux !) en 1767. Cette ville étant située à la jonction de trois rivières, elle se trouve sur une sorte d'ile : on y visite l'ancienne résidence royale : le Bang Pa In Palace qui date du 17ème siècle, les temples etc...

Le roi et la reine d'aujourd'hui ( Rama IX et Sirikit ) y ont toujours leur résidence « secondaire » que l'on ne visite pas bien sûr! ( photo avec Brigitte de Marseille, la seule française du groupe .... nous avons un peu fait bande à part et bien papoté toute la journée! )

 

Et puis sur la route, un arrêt à Wat Chai Wattanaram, un ensemble de temples bouddhistes fabuleux, bien qu'en ruine après avoir subi les assauts du temps ... et des Birmans!

 

Enfin, retour en bateau jusqu'à la ville , et le long du Chao Praya River, j'ai pu admirer les embarcations et les maisons traditionnelles avant qu'elles ne soient englouties par les buildings ...




 

 

 

 

                                                                                              

Voir les commentaires

Published by Martine Bachelier - - Thailande

  19/25 février 2009

 

 

 


État du sud est asiatique, 514 000 km2, 65 millions d'habitants. Royauté jusqu'en 1238 puis monarchie constitutionnelle depuis 1932, mais toujours appelée « royauté de Thaïlande » . La langue est le Thaï et la monnaie le bath ( 1euro = 44 baths ). Religion très ancrée : le Boudhisme, Capitale Bangkok, que les thaïs appelent «  Krung Thep ». La population est pour près de la moitié, d'origine chinoise.

 

Géographie:

 

Une vaste plaine: le Ménam, ouverte au sud sur le golfe de Thaïlande. Elle est bordée à l'est jusqu'au Mékong par le plateau de Korat et à l'ouest par un ensemble de chaînes montagneuses peu élevées, 2500 m , qui se prolongent au sud dans la péninsule malaise.

Le climat est dominé par la mousson pluvieuse d'été ( nous sommes en février, il fait très chaud 32° et humide ) qui développe la forêt tropicale.

La population essentiellement rurale est regroupée dans la plaine du Ménam ou se trouve les seules grandes villes du pays.

Les deux tiers de la population vivent de l'agriculture (1er pays exportateur de riz du monde, mais actuellement les gens qui vivent du riz sont en crise car le riz thaï est trop cher). Les investisseurs étrangers et le tourisme contribuent à l'essor d'une économie moderne.

 

 

Histoire:

 

Arrivés au 8ème siècle du Yunnan, les Thaïs (groupe ethnique mongoloïde qui peuple le Laos, la Birmanie, la Thaïlande, le Vietnam du nord et certaines régions de la Chine) fondèrent au 13ème, un royaume indépendant qui deviendra le Siam. Le pays ne cessa d'être en conflit avec les Birmans, les Khmers et les Européens. Mais c'est le seul pays d'Asie du sud à n'avoir jamais été colonisé. Actuellement c'est après la Birmanie qu'ils en ont – l'éternelle ennemie – leur reprochant d'avoir volé des récoltes de riz à la frontière !!

 

En 1938 l'armée pris le pouvoir et changea le nom du pays en Thaïlande (terre des Thaïs). Elle s'allie au Japon et combat contre les français pendant le seconde guerre mondiale.

 

Instauration de la démocratie libérale en 1973, puis retour des généraux en 1976.

 

C'est actuellement encore une « démocratie constitutionnelle », outre le roi, une assemblée des députés et un sénat , un Premier Ministre nommé par l'assemblée.

Il y a 11 partis politiques, dont le PAD ( le parti démocrate, défenseur des classes aisées et nationaliste qui vient d'obtenir une seconde victoire en 2008) et le PPP ( parti du peuple défenseur des classes populaires rurales) qui se livrent bataille en permanence et font  la une des journaux quant à une éventuelle alliance.

 

La Thaïlande est bien connue pour ses nombreux coups d'état militaires ( 18 depuis 1992), le dernier putsh date de 2006, quand la « Royal Thaï Army » a renversé le premier ministre Shinawarta et instauré la loi martiale en installant au pouvoir une « autorité fidèle au roi ». Depuis c'est toujours la pagaille , un nouveau putsh a eu lieu tout récemment, mais personne n'en parle ... on voit juste beaucoup de militaires sur les lieux visités par les touristes . Ils marchent au pas au garde à vous, en faisant des tronches plutôt antipathiques ...

Mais le jeune écrivain australien incarcéré il y a 5 mois pour avoir « insulté » le roi, vient tout de même d'être libéré hier, après de difficiles négociations entre les deux pays...

 

La Thaïlande est aussi bien connue pour sa corruption et sa prostitution d'enfants.

Beaucoup de femmes et d'enfants sont « kidnappés » pour servir la prostitution à l'étranger, notamment dans les pays arabes.

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Published by Martine Bachelier - - Thailande

Hébergé par Overblog