Martine autour du monde ...

18 : Mon deuxième long voyage en solo :

 

 Voyager seule peut se révéler un plaisir autant que parfois, à certains moments de la journée, une épreuve. Il y a des moments de solitude, de petite déprime, de coup de bourdon au goût d'amertume.

 

Mais c'est cela aussi qui donne tout son sens au voyage et rend plus fort et plus lucide sur le monde qui nous entoure.

On peut se dire alors qu'il faut prendre la vie comme elle vient, comme elle va ... sans se préoccuper du lendemain, et finalement c'est à l'image de la vie toute entière : vivre pleinement l'instant présent quel qu'il soit : plaisir et bonheur, ou tristesse et coups de blues.

Et puis l'on apprend à se débrouiller seul, à régler les problèmes au jour le jour, sans se faire trop de bile, et ça marche! : j'ai appris que partout dans le monde, malgré les différences de cultures, de coutumes, d'histoire, les gens sont confrontés, au fond, à des problèmes identiques, même si le touriste de passage peut les voir sous des angles différents.

 

Voyager seul permet aussi de mieux partager, lorsqu'on réalise que finalement nous sommes tous dans le même "bateau de la vie", que la richesse de l'homme, ce qui donne tout son sens à notre si courte existence, c'est le partage, la générosité, et non la solitude qui mène souvent à l'égoïsme ...

.

J'ai rencontré cette fois encore, quantité de personnes généreuses, qui sans rien attendre en retour, sont attentionnées aux autres, donnant et demandant des nouvelles juste pour faire plaisir, et cela n'a pas de prix ... Je pense aux gens du Kamu Lodge bien sûr, mais aussi à Sirisavan et Andrée au Laos, à Tin Tin, à Kay Kay, Thidar en Birmanie, à Han, Tuan et tant d'autres au Vietnam, à tous ceux qui par exemple, me sont spontanément venus en aide en me voyant mon chemin   : prenant la peine, sans que je ne leur demande rien, d'aller chercher un crayon pour me flècher la route à suivre sur la carte : ce n'est pas grand chose, mais ça fait tellement plaisir! ...Tous ceux qui m'ont invitée à prendre la tasse de thé rituelle ou un repas avec eux. Je leur donnerai de mes nouvelles.

 

Tous ces gens rencontrés  donnent de vraies leçons de vie, de partage, d'humilité et de conviavilité qui ont tellement tendance à se perdre chez nous ... et cet échange les rend heureux  : ce faisant, ils s'enrichissent eux aussi ...le yin et le yang toujours ..Ces rencontres m'ont  rappelé  encore une fois s'il en était besoin, que l'essentiel dans le voyage, n'est pas "l'exotisme du bout du monde" mais celui que l'on porte en soi, celui de la rencontre et du partage..

 

J'espère que mon blog aura un peu joué ce rôle de "partage" !

 

 

Voir les commentaires

Published by Martine Bachelier - - Voyager en solo

Hébergé par Overblog