Martine autour du monde ...

  A Luang Namtha, nous sommes allés faire un tour au marché avec Duangta qui nous a accompagnée pendant 2 jours avec beaucoup de gentillesse. Et comme moi, elle est passionnée par les marchés !: mon-voyage-2010-130.jpg

mon-voyage-2010-123.jpg

 

mon-voyage-2010-147.jpgmon voyage 2010 129

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  mon voyage 2010 154

 

 

 

 

 

 

mon voyage 2010 132

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Nous nous  sommes ainsi concoctés un bon petit repas de réveillon : le cochon étant encore vivant, pour moi, sauterelles grillées, et, pour Gilles, peau séchée de buffle et pour éviter les mélanges queue de buffle ! Tout un programme....

 

Et puis, nous sommes repartis  : Gilles découvre la vie de routard !! - vers Nong  Khiaw  : 7 heures de route par endroits délabrée et défoncée, avec une pause déjeuner bananes/biscuits, pour découvrir cette petite ville du bord de la Nam Ou.

mon-voyage-2010-003.jpg

Nous avons passé la nuit dans une très jolie guest-house que je recommande : Riverside.

Le lendemain, longue tractation au petit port pour trouver un bateau ... Horreur pour mon dos : tous les bateaux sont très rudimentaires, avec des chaises en bois !  ... et la descente dure quand même 7 heures !

Alors les tractations commencent : nous trouvons finalement un bateau plus petit et plus confortable , avec de vrais fauteuils, mais c'est cher, et il nous faut trouver des co-passagers pour partager le coût ... finalement nous partons à 5 et tout va bien ... sauf que, le niveau du fleuve est très bas et donc nous cassons 2 fois notre hélice : arrêt sur la berge pour la changer (pas de problème il y en a tout un stock dans le bateau!).

Nous voilà repartis jusqu'à un prochain arrêt pour porter secours à un autre bateau qui vient de tordre son gouvernail!

Nouvel arrêt sur la berge et feu de bois pour faire chauffer le fer, taper sur le gouvernail pour le redresser... chose faite en une bonne petite heure :)

Heureusement que le bateau était confortable, nous avons eu le temps de faire une petite sieste !  

mon-voyage-2010-030.jpgmon-voyage-2010-041.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

mon-voyage-2010-023-copie-2.jpg

 mon-voyage-2010-037.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et c'est reparti, entre d'impressionnants remous, des bancs de cailloux qui affleurent, et de petits bouts de rochers qui sont de vrais dangers!

Mais les paysages sont d'une incroyable beauté et on ne se lasse pas de les admirer. Nous arrivons finalement à bon port à Luang Prabang au soleil couchant :

mon voyage 2010 015-copie-1

  mon voyage 2010 004

mon voyage 2010 021-copie-1 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mon voyage 2010 026-copie-1mon-voyage-2010-046-copie-1.jpg 

Voir les commentaires

Published by Martine Bachelier - - Laos

Deuxième étape :

 

Nous arrivons à Luang Namtha après un voyage en voiture de 3 h. sur une route goudronnée par endroits. Nous traversons des petits villages tous agglutinés en bord de route et qui, à en croire la végétation toute grise sur le bord de la chaussée,  reçoivent un lot de poussière impressionnant. Merci pour ce massage gratuit du dos !!!. 

 

Luang Namtha est une très jolie petite ville d'environ 35 000 habitants, située au sein d'une cuvette plantée de rizières et entourée de montagnes.

 

Le matin, Daniel Gilbert nous conduit à un village Lanten, situe à environ 8 km de Luang Namtha. Cette ethnie, très accueillante, appartient au même groupe linguistique que les Hmongs : la famille des Miao-Yao.

Les femmes portent des  jambières, comme la jeune fille ci-dessous en tenue d'apparat (carte postale).

mon-voyage-2010-024.jpg

L'activité de cette ethnie est très riche, que ce soit la fabrication du papier à partir de bambous  que les femmes nettoient dans la rivière toute proche....  

 mon-voyage-2010-002.jpg

 

  mon-voyage-2010-001.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

...  ou la fabrication du coton qu'elles filent après l'avoir laissé tremper dans du lait de coco pour le durcir puis qu'elles teignent en noir ou en indigo, tiré des fleurs qu'elles vont cueillir sur place dans la montagne environnante    

mon voyage 2010 009-copie-1

 mon-voyage-2010-006.jpg

 

mon-voyage-2010-010.jpg mon-voyage-2010-011-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 L'après -midi nous partons visiter un village Akha situé à environ 10 km de Luang Namtha (village Ban Nam Dee).  Ce groupe de la famille sino-tibétaine est animiste (esprit et âmes). Les Akha que nous visitons sont spécialisés dans un petit artisanat constitué de bracelets et de colliers à partir de pierres trouvés alentour;

Le costume traditionnel est là encore bien différent : sur fond noir avec des broderies très colorées et décoré par des pièces de métal argenté voire d'argent (carte postale) :

mon-voyage-2010-025.jpg

La tradition animiste se manifeste par deux grandes portes des esprits en bambou, l'une à l'entrée et l'autre à la sortie du village auxquelles sont suspendus divers objets symboliques. Ces portes sont destinées à empêcher les mauvais esprits qui viennent de la montagne de pénétrer dans le village : ci-dessous le triangle qui marque la date de création du village (ce triangle est démonté chaque année afin d'y ajouter un boute de bois marquant l'année nouvelle et une porte  

mon-voyage-2010-010-copie-1.jpg mon-voyage-2010-009-copie-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Le village est ici en pleine transformation après l'arrivée de l'électricité. Sur les toitures la tôle ondulée remplace progessivement la paille et les murs en bambou laissent la place aux  murs en parpaing ou en brique. On leur a distribué un sac d'oranges que les enfants se sont arrachées.    mon-voyage-2010-030.jpg

 mon-voyage-2010-026-copie-2.jpg

  mon voyage 2010 025

  mon-voyage-2010-033.jpg

 mon-voyage-2010-024-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien que ce village se développe, ses habitants (ici une femme du village avec la coiffe traditionnelle) vivent néanmoins dans une extrême pauvreté ce qui explique peut-être leur accueil que nous percevons moins bienveillant pour les touristes. 

 

 

Voir les commentaires

Published by Martine Bachelier - - Laos

Nous voici partis pour quelques jours dans le nord du Laos, dans les provinces d'Oudomxay et de Louang Nam Tha :

 

 laos-map-prov.gif

 

Première étape :

 La province d'Oudomxay , montagneuse,  a plus de vingt groupes ethniques, principalement des Hmong, et  Khamu.

 La ville d'Oudomxay, capitale de la province, est sans grand intérêt pour ne pas dire plus, mais cela nous a permis, grâce à Daniel Gilbert , auteur d'un livre remarqué sur le Laos, pays qu'il visite depuis plusieurs années et qui est bien connu dans les villages que nous irons voir, d'aller d'abord  dans un village Khamu et Hmong.

 

L'ethnie Khamu Les Khamu font partie de la famille ethnolinguistique austro-asiatique dont le langage dérive du mong et du khmer. On estime leur nombre à 490 000 ce qui fait d'eux le groupe le plus important de la famille mon-khmer. Premiers habitants du Laos, ils vivaient dans les vallées avant l'arrivée des Lao du sud de la Chine au XIème siècle. Les Lao maîtrisaient les techniques d'irrigation et ont sans doute repoussé les Khamu sur les hauteurs. Peuple d'essarteurs ou paysans défricheurs de la forêt, ils ne cultivent plus, me dit-on,  le pavot à opium  contrairement aux Akha.   mon voyage 2010 016mon voyage 2010 019 mon-voyage-2010-023.jpg

  

une Laowé (population du sud, située à environ 800kms du village Khamu le plus proche) qui fume la pipe (à la vérité nous ne l'avons pas vue sauf en reproduction d'une carte postale), les dents noires comme beaucoup (cela oui on l'a vu), une autre en train de tisser, et une grand mère Khamu bien triste car son petit fils s'est noyé ...  et ci- dessous sa maison :

 mon-voyage-2010-020.jpg

 

 L'ethnie Hmong  : C'est le groupe le plus important des Lao Soung (les Lao du haut), également appelés Miao ou Méo, et sont divisés en de nombreux  sous groupes: les Hmongs blancs, noirs, rouges et rayés.

Ce sont ceux qui habitent dans le haut des montagnes. Ils sont estimés à 300 000 environ. Ils sont dans la grande majorité animistes. 

 

mon-voyage-2010-026.jpg

 

 ci-dessus une Hô (Province de Phongsaly) en tenue traditionnelle (reproduction d'une carte postale car nous n'avons pas vu cette tenue effectivement portée)  et ci-dessous une habitation Hmong avec deux exemples d'intérieur, l'un riche et l'autre pauvre,

  mon-voyage-2010-023.jpgmon-voyage-2010-024.jpg

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Les deux ethnies ont une école commune, un exemple de classe maternelle et leur cantine, chaque enfant a droit à 4 boulettes de maïs pour le déjeuner servi dans les classes :mon-voyage-2010-011.jpg  mon-voyage-2010-015.jpg

 

 

Voir les commentaires

Published by Martine Bachelier - - Laos

Huit mois plus tard,après moult péripéties nous voici enfin arrivés au Laos !

 

Pour ce qui est de mes habituelles données géographiques et historiques ...je renvoie à mes précédents articles sur le Laos (n°15 et 9) !     

 

 Je vais ensuite prolonger un peu mon voyage en Birmanie et au Vietnam, deux pays de la Péninsule Indochinoise que je ne connais pas.

 

Voici donc une carte de l'Indochine aujourd'hui ( Laos, Birmanie, Vietnam, Cambodige, Thaïlande, on peut y ajouter la Malaisie et Singapour ).

Ce que l'on appelait "Indochine Française" était composée du Laos , du Cambodge et du Vietnam .

Ajourd'hui pour désigner ces trois derniers pays on parle encore  "d''Indochine francophone" sans aucune raison d'ailleurs, la langue française n'y étant plus beaucoup parlée je crois ...

  

carte-indochine-francaise.gif 

 

17 décembre 2010 : Nous voici donc de retour à Luang Prabang... enfin je dis "nous" ... mais pour Gilles c'est la première fois, puisque c'était le seul de la famille à ne pas connaître le Laos !

Bienvenue  au Laos  Gilou....! 

 

  mon-voyage-2010-021.jpg 

  Notre arrivée au Kamu Lodge et au village de Yoi Hai  

 

 

mon-voyage-2010-022.jpg

 

mon-voyage-2010-009.jpg

 

mon voyage 2010 059

 

 mon voyage 2010 060

 

Mon but était de revenir voir l'école de Yoi Hai

Yoi hai est d'ailleurs devenu un "Village modèle".

 

  Nous sommes donc retournés 2 jours au Kamu Lodge, en compagnie de Duangmala et d'Alain Daout (www.exotissimo.com)  qui ont assuré la maîtrise d'oeuvre de l'opération , le suivi de la construction, et avaient fait le déplacement de Ventiane pour l'occasion.

En présence également  du Directeur du Tourisme de la Province d'Oudomxay, Monsieur Sivanh Bounsavath, représentant le Gouverneur de la Province .



Le premier soir, notre arrivée a été fêtée par la cérémonie du "baci" ("rappel des âmes"), souvent pratiquée au laos dans de multiples occasions : C'est un rituel dirigé par le chef du village, durant lequelles 32 esprits protecteurs  (les "khwans") qui nous habitent sont attachés à l'invité d'honneur par des fils de coton blanc  noués aux poignets. Ceci va lui assurer un bon

voyage, une bonne santé , et tout un tas d'autres bonnes choses  

   mon-voyage-2010-033.jpg

  mon-voyage-2010-036.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

 

 

 

 J'ai été très émue de voir cette école pour la première fois, de participer à son inauguration "surprise" à laquelle je ne m'attendais pas :  

 mon-voyage-2010-053.jpg

mon-voyage-2010-046.jpgmon-voyage-2010-052.jpgmon-voyage-2010-038.jpgmon-voyage-2010-078.jpg

 

 

Une plaque inaugurative, des diplômes m'ont été remis, les plus grands élèves m'aivaient écrit des lettres de remerciement qu'ils m'ont lues. J'ai dû faire un petit discours ainsi que Monsieur Bounsavath. Duangmala m'a servi d'interprète. Pour l'occasion toutes les tables d'une classe avaient été sorties dehors !

J'ai tenté d'expliquer ma démarche : l'importance de l'instruction et de l'éducation, base de tout  progrès, et que d'autre part, pour moi, "un enfant vaut un enfant", qu'il soit français ou laotien peu importe! Mon geste est un témoignage de cette conviction, c'est aussi le témoignage que les voyageurs peuvent apporter parfois quelque chose de concret aux pays traversés, sans être d'éternels consommateurs.

 

Le lendemain j'étais vraiment contente car j'ai pu passer un peu de temps avec les enfants dans les classes.

 

Il y a actuellement 3 bâtiments  de 2 classes chacunes, et au total 100 élèves environ , mais les chiffres sont difficiles à obtenir.. de même que le nombre d'institutrices : je n'en ai rencontré qu'une seule d'une vingtaine d'années, et qui avait l'air complètment débordée ...  il semble qu'il y en ait une autre, absente car c'était le jour de son mariage !

Il y a aussi un "directeur" d'école qui s'occupe de l'intendance et avait organisé toute cett cérémonie. Il n'empêche que le gros problème semble être maintenant les institutrices et le matériel scolaire pratiquement inexistant.Nous avons disribué des cahiers et crayons, des map-monde que j'avais apportées, ainsi qu'une de mes toiles en guise de "signature" .

 

 

 

 

 mon-voyage-2010-101.jpg

mon-voyage-2010-103.jpg

 mon-voyage-2010-091.jpg mon voyage 2010 080

  mon-voyage-2010-077.jpg

 

Et voilà, au revoir les enfants de Yoi Hai, merci à tous de m'avoir réservé un accueil si chaleureux, et bon courage pour étudier... vous réussirez, j'en suis sûre !!

 

Merci aussi à Exotissimo Laos, organisme de tourisme fortement impliqué dans l'écotourisme qui contribue de façon notable au développement du pays.  

Voir les commentaires

Published by Martine Bachelier - - Laos

Hébergé par Overblog