Martine autour du monde ...

 L'île de chiloé est une petite merveille de la nature: un mélange de Golfe du Morbihan, de Massif Central et des rivages de Suède avec ses maisons en "écailles" de  bois.

chiloe-high.jpg

L'île fait partie d'un archipel de plusieurs dizaines d'îles qui s'égrènent autour de la plus grande " la isla grande " : 200 km de long, sur 50 de large.

 

Elle compte aujourd'hui 155 000 habitants, qui sont réputés pour leur "solidarité" : ils s'aident beaucoup les uns les autres, notamment lors des"mingas" : le transport d'une maison d'une île à une autre. La maison est tirée jusqu'à la mer, puis conduite à son lieu de destination comme un radeau, puisqu'elle est en bois ...Toutes les maisons sont en effet en bois, et sur pilotis le long des berges.

  

palafitos.jpg


 Ile-de-Chiloe-027.jpgIle-de-Chiloe-044.jpg

 Ile-de-Chiloe-040.jpgIle-de-Chiloe-043.jpg

 Ile-de-Chiloe-034.jpgIle-de-Chiloe-050.jpg

 

 La tonte des moutons élevés dans les haciendas, grosse source de revenus pour les locaux, donne lieu à de magnifiques lainages et tissages "faits main" :

 

Ile-de-Chiloe-041.jpg

 

P-2.jpg

 

 

 

Je suis allée faire un tour en bateau voir des pingouins et des loutres de mer Au retour, le chauffeur du mini- bus a voulu nous faire passer par la plage ! Résultat : nous nous sommes embourbés, et il a fallu "pousser" ...

 Ile-de-Chiloe-013.jpg

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'église de Lincay

 

L'île est aussi célèbre pour ses églises (toujours en bois) édifiées par les colons - Franciscains et Jésuites - entre le 15ème et le 19ème siècle . inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco.

J'en ai visité quelques unes au cours de mes promenades à Ancud, Castro et Chonchi ..Une île colorée et vivante, sous un ciel bleu magnifique (il faut dire que c'est le début de l'été austral là bas) :

  

    J'en ai profité pour enfin gôuter le plat  "national" du Chili : le CURANTO : 

Le Curanto fait partie des traditions et coutumes propres à la zone de Chiloé. Sa préparation consiste à creuser un trou dans la terre pour y mettre des pierres brûlantes, sur lesquelles on place des aliments : des moules , des priaires, des balanes, de la viande (saucisses, poulet, porc), des pommes de terre, des gâteaux de farine de maïs. On recouvre le tout de grandes feuilles et d'un couvercle de terre et d'herbe. Le tout cuit à la vapeur à peu près un heure.

Autant dire qu'après, on est bien "calé" !  

 

 

 

Published by Martine Bachelier - - Chili

commentaires

Jérôme 02/05/2015 20:48

J'ignorais même son existence avant d'arriver au Chili, et pourtant cette île est tellement photogénique

Martine 11/12/2008 19:58

Moi aussi, je suis sidérée par la grosseur des moules. Une mouclade charentaise avec de telles moules, ce serait sûrement assez extraordinaire ! je te ferai goûter ça quand tu reviendras. Je vois également que tu te rapproches beaucoup des populations locales... tout a l'air facile pour le moment, je ne sais pas si c'est ce que tu dirais, mais pas de souci apparemment ! bises et continue de profiter !

charly 10/12/2008 11:54

Oh dis donc je n'ai jamais vu de moules aussi énormes !!! elles ont le même goût que celles du bouchot ? cette excursion devait être géniale, avec tous ces animaux étranges :) Et c'est cool de te voir sur le bateau... j'espère que tu as pris ton permis pour le conduire un peu :) Et aujourd'hui c'est simulation d'attentat à la SNCF, alors exploser comme un volcan c'est bien trouvé héhé ! bisous

Hébergé par Overblog