Martine autour du monde ...

            34-6 : Salamanque 1 :

 

De la gare routière (la Estacion del Sur), en bus express Auto-Res  c'est-à-dire confortable et sans arrêt, avec la compagnie Avanza, nous voici partis à Salamanque à 213 km de Madrid.  

Voyage de 2h30  très agréable. Nous traversons de beaux paysages, des plateaux assez arides, et de grandes étendes  de terres cultivables.  

 

DSCN9618.JPG    DSCN9616.JPG  

 

 

 

                   Salamanca---Catedral-2-copie-1.jpg

 

                   Classee-par-l-Unesco.JPG

Salamanque (Salamanca en espagnol) à 802 m d’altitude, est une ville de 154 000 habitants, capitale de la Province de Salamanque laquelle fait partie de la Communauté de Castille et Léon.

 

Bientôt, nous aperçevons la ville et sa Cathédrale, de l'autre côté du fleuve  Le Tormes" ..

 

 

 


 DSCN9627.JPG     DSCN9628.JPG  

A notre arrivée nous sommes tout de suite tombés sous le charme : cette ville est un trésor, un merveilleux écrin éblouissant par ses très nombreux et riches monuments, ses ruelles piétonnes pavées et très étroites, l’harmonie des couleurs de la pierre de grès rose de la région de Villamayor. Le matin au soleil levant et le soir surtout lorsque le soleil descend en éclaboussant les murs et facades, c’est une véritable féerie dansante, un entrelacs de formes et de couleurs harmonieuses … C’est véritablement magique. Je crois que je n’avais jamais été autant impressionnée par la beauté d’une si petite ville, qui reste calme et paisible, même à Noël : ici, peu de monde dans les ruelles – celle où est situé notre hôtel « Microtel Placentinos » que je recommande, en plein centre,  à 2 pas de l’Université Pontificale, est carrément déserte ! :

 

DSCN9629.JPG              2--20-.JPG  

 

 

et peu de fêtes le soir … Il est vrai que nous sommes en période de vacances et que les Universités sont fermées …

Car Salamanque abrite la plus ancienne Université d’Espagne, crée en 1218 par Alphonse IX de Léon, mais j’y reviendrai …

 

Courte histoire de la ville :  

 

Hannibal assiégea la ville au 3ème siècle avant JC. Puis c’est avec la victoire des romains sur les Carthaginois que la ville se développa et devint une étape sur la « Via de la Plata » qui passait, pour traverser la rivière Tormes, sur le « Puente Romano » dont il subsiste aujourd’hui encore cinq arches.

 

 

2--10-.JPG      2--9-.JPG

 

Après plusieurs invasions par les musulmans, la ville fut reconquise et repeuplée par les rois chrétiens, Alphonse I puis Alphonse III.  

 

En 1218, le roi Alphonse IV de Léon fonda « l’Etude Générale » de Salamanque …dont les Rois Catholiques renforcèrent la notoriété, et firent construire de nombreuses écoles et séminaires. Le prestige de l’Université attiendra son zénith au 16ème siècle.

 

Pendant la guerre d’Indépendance, la ville a été occupée par les français jusqu’en 1812. Ceux-ci ont d’ailleurs détruit une grande partie des monuments pour construire des défenses …

 

Pendant la guerre civile espagnole, en 1936 et 37, le Palais épiscopal fut la résidence et le centre du général Franco. La ville conserve d’ailleurs un documentaire de grandes archives sur la guerre civile.

 

En 1940 Pie XII établit « L’Université Pontificale » comme une continuation des anciennes études théologiques.

Elle fut capitale de la culture européenne en 2002.  

En 1988 la ville a été déclarée site du Patrimoine mondial de l'humanité par L’Unesco.

 

 

              DSCN9891.JPG

 

 

 

 

Published by Martine Bachelier - - Espagne

commentaires

Hébergé par Overblog