Martine autour du monde ...

            FSCN1573.JPG 

Nous voici donc partis ce matin à 8h, de Kuching vers Nanga Sumpa, pour aller rendre visite aux Aborigènes Ibans. Nous allons donc aller de Kuching (en haut à gauche sur la carte) à Nanga Sumpa que j'ai entouré en rouge avec une flèche car c'est encore un peu plus loin . Il faut traverser le lac en bateau, ou plutôt le "Batang Ai Reservoir" puisqu'en fait il s'agit d'un grand lac alimenté par 3 rivières qui descendent des collines , et qui se termine par un immense barrage hydrolyque, lequel fournit plus de la moitié de l'électricité de toute la région jusqu'à Kuching. Le Nanga Sumpa Lodge se trouve dans le district de Lubok Antu , l'un des 24 districts malaisiens de Bornéo. 5 heures de route à l'aller, puis 2 heures de bateau ... nous arriverons au lodge vers 16h... 

Sur la route, un arrêt au marché de a petite ville de Serian, où tous les paysans des alentours viennent vendre leurs fruits, légumes, poissons et d'énormes escargots .

DSCN1402.JPG

Ils sont encore nombreux ceux que je ne connais pas, mai q en voici quelques uns   :

DSCN1698.JPG  

Aubergines (accompagnent souvent le poisson)                      

DSCN1702.JPG

 

Ces bâtons blancs sont  l'intérieur des tiges de rotin, c'est tendre .

                  

  DSCN1411.JPG       

 Fibre végétale pour faire des éponges  

DSCN1412.JPG

   Escargots de rivière    

   DSCN1401.JPG        

    Ecorse d'un arbre utilisé comme encens dans les temples chinois,     pour chasser les mauvais esprits, et contre les moustiques.

 

DSCN1408.JPG

Uddu, utilisé comme l'ail  

 

DSCN1405.JPG             

  "Star fruits", sucrés et aigres                                    

 

DSCN1407.JPG

  Fleurs roses de gimgenbre -   se dégustent cuites !    

DSCN1700.JPG    

Plusieurs pâtes d"épices différents, moulus et mélangés avec du lait de coco ou autre, pour ajouter aux mets

Marche-de-Kuching--16-.JPG   

Des durians, ces fruits savoureux ,mais qui sentent si mauvais qu'ils empestent le marché !

DSCN1414.JPG

Fleurs de bananiers (eh oui, je ne savais pas que les bananiers donnaient aussi des fleurs qui se trouvent au milieu des régimes ) 

 

Sur la place, les boutiques de tatouages, sont nombreuses. Le taouage faisaient et fait encore partie des coutumes des Ibansun. Dans le temps, ils avaient une signification précise sur l'origine des gens, leur appartenance, leur croyance, pour chasser les mauvais esprits, aujourd'hui les jeunes continuent pour garder leur identité Dayak, peut être un peu aussi pour les touristes (?) . La technique est toujours la même  : on dessine  le tatouage en relief sur un morceau de bois enduit d'huile et de sucre , que l'on applique sur la peau pour marquer les contours du dessin, puis le tatouage se fait par le "tatoueur" , à l'aiguille : on pique point par point ... ça fait très mal et ce n'est pas bon du tout pour la santé de la peau !

DSCN1416.JPG       

Après un déjeuner au bord de la route, nous continuons notre chemin. Nous avons embarqué avec nous un immense anglais (un noir d'au moins 2m20 ! ) très beau et très sympathique qui va nous accompagner car il est l'architecte qui construit le nouveau lodge de "Bornéo Advenure", mon agene de voyage.  La route n'est pas mauvaise, le van assez basique, ça  saute tout le temps donc on ne peut pas dormir ...

Bref, nous arrivons enfin au lac, pour prendre notre "long boat" : le lac et la rivière qui suit sont magnifiques :

 


DSCN1567.JPG   DSCN1428.JPG


     FSCN1564.JPG   DSCN1432-copie-1.JPG

   FSCN1557.JPG  DSCN1453.JPG

Et hop ! On est arrivés OUF !


Published by Martine Bachelier - - Bornéo

commentaires

Hébergé par Overblog