Martine autour du monde ...

 

Kanadukathan : Ses Palais et ses Cabanes ...

Kanadukathan-003.jpg

Kanadukathan-001.jpg


Alors, Kanadukathan, ça se trouve dans le CHETTINAD une petite région, entre Karaikudi et Pudukkottai ... je suis sûre que vous voyez très bien !!


En tous cas, nous sommes bien arrivés, Rama et « moi-même personnellement » au «  Chettinadu Mansion », classé quand même «  très chic » dans le Routard ( encore , ça devient une habitude !) ...c'est une grosse maison bourgeoise du 19ème, restaurée ( mais bon.... ) et transformée en chambres d'hôtes par son propriétaire, un ancien businessman âgé de plus de 80 ans, qui nous accueille, charmant.


Je suis ravie d'être là, car c'est peut-être la seule et unique fois, où je serai « à la campagne ».


Kanadu.....est en effet un petit village de 10 000 habitants, perdu au milieu de nulle part ( si : dans l'état du Tamil Nadu ! ), où la seule chose «  touristiquo-historique » à voir c'est le Palais 19éme d'un vieux Radjah de 91 ans, et qui vit aujourd'hui à Bombay. Il autorise la visite de son Palais ( gratuitement en plus! Mais bon, on est Radjah ou on l'est pas ...), ce que je n'ai pas manqué de faire.


C'est aussi une ancienne ville de gros commerçants ( les Chettiars ), qui avaient « la bosse de la finance » - pour reprendre l'expression employée par notre hôte! - , ayant fait fortune dans le passé, en faisant commerce notamment avec le Sri Lanka et tout le sud asiatique ( pierres précieuses entre autres), et qui sont aujourd'hui tous partis, laissant derrière eux de magnifiques demeures laissées à l'abandon, témoin d'un opulent passé ...


Mais aujourd'hui c'est plutôt la grande misère qui y règne, et le manque d'eau potable, qui est un des plus gros problèmes de l'Inde, est ici évident. Les réserves sont vides, on attend la mousson avec grande impatience. Beaucoup n'ont de gens  pas l'eau courante.


Ceci en plus de tous les autres problèmes bien sûr : sanitaire - recrudescence de dengue et de chikungunya , de poliomyélite – scolarisation déficiente, pauvreté, électricité défaillante (coupure de courant toutes les 5 minutes ...merci pour mon blog!), esclavagisme des enfants « volés », femmes battues ( il y a en Inde énormément d'associations qui luttent contre ce fléau que je ne soupçonnais pas ) etc...
 

Tous ces problèmes ne sont pas du tout occultés par la presse, qui au contraire en fait ses choux gras en cette période de débauche électorale ! La prresse étant en Inde extrèmement libre.


Difficile de croire dans ces conditions que l'Inde soit en passe de devenir l'une des plus grandes puissances mondiales! C'est le pays des paradoxes où Palais et Cabanes se côtoient, sans que le « commun des indiens » ne semble s'en offusquer ... fatalisme et résignation ... toujours avec le sourire, c'est le destin, l'ordre cosmique : le Dharma, c'est comme ça et on n'en parle plus!.


Petite précision vestimentaire : la jupe que portent les hommes – ou longue ou relevée aux genoux – quand elle est blanche et en pur coton s'appelle un « hotie », quand elle est colorée et en coton mélangé, s'appelle un « lungie ».. ...et non un "pandi" comme m'avait dit Rama, à moins que le nom change suivant les régions. Toujours bon à savoir !!


Enfin, il est 9h du soir, je viens de regarder quelle est la température au thermomètre dans la cour extérieure de l'hôtel : 35° !! Merci la clim, même quand elle fait un bruit d'enfer !


Bref, suivent quelques photos, de « mon petit coin de paradis » .... à vous de juger !

Kanadukathan-016-copie-1.jpgKanadukathan-015-copie-1.jpg

Kanadukathan-011.jpgKanadukathan-019.jpg

Kanadukathan-014-copie-2.jpgKanadukathan-008.jpg


Photos
Ma guest-house ...repas servi sur une feuille de banane ...
mais, juste en face le palais du Radjah, la réserve d'eau est à sec ...
et les gens vivent dans des cabanes sans eau courante.

Published by Martine Bachelier - - Inde

commentaires

Hébergé par Overblog