Martine autour du monde ...

 
village-flottant-188.jpg
3-dreniers-temples-013.jpg

Photos  : Le drapeau du Cambodge. Un genre de mélange entre une myrtille et une cacahouète qui pousse dans les arbres et que mangent les enfants pour son goût sucré : qui peut me donner le nom ? (car on ne l'a pas trop compris :))
 


 Les différents sites autour d'Angkor drainent une foule vraiment importante de visiteurs, ce qui explique que le tourisme constitue désormais clairement la principale source de revenus de la région, devant la pêche qui se pratique pourtant avec abondance depuis plus de 2000 ans sur le lac Tonlé Sap, tout proche (et plus grand lac d'Asie du Sud-Est).

 

Beaucoup de gens vivent dans les prairies de la région, le long des quelques nouvelles routes goudronnées ou des chemins de terre. La région, toute plate, est inondée en saison des pluies (lors de laquelle les habitants cultivent le riz) mais relativement sèche actuellement : les arbres fruitiers (mangues, noix de coco, papaye, fruit du dragon, palmiers, tamarine pour la confiture et le thé ) et quelques maigres vaches constituent la principale activité des villages, qui ressemblent beaucoup à ceux que j'ai pu voir au Laos : maison sur pilotis, faites de bambous et de bois, toute la famille vivant dans l'unique pièce et l'espace entre le sol et le plancher servant de zone de repos et de stockage. Parcourir les routes qui traversent la campagne est vraiment intéressant car on peut voir et s'arrêter dans des villages, comprendre leur organisation et tenter de discuter avec leurs habitants qui se sont toujours montrés accueillants et souriants!

 


                                                                     3-dreniers-temples-006.jpg

 

 

L'arrivée des fonds internationaux destinés à restaurer les temples et à dynamiser la région après les périodes d'instabilité politique forte qu'a connues le Cambodge depuis son indépendance et surtout depuis 1975 a permis de forer des puits dans chaque village pour accéder à de l'eau potable, de scolariser gratuitement les enfants dans les écoles publiques (niveau très faible) et de mieux organiser la solidarité entres les différents villages, même si la corruption semble demeurer très importante.

Il n'y a pas d'électricité dans tous les villages, mais en revanche, la télé fonctionne grâce à des batteries qu'il faut recharger tous les jours!




                          Cambodge-0390.JPG

Sortie d'école à Bantea Srei

 

Selon notre guide, ceux qui veulent sortir des campagnes et de leur village doivent aller étudier dans les villes les plus importantes (Phnom Penh et Siem Reap principalement) où ils paient leurs études post-bac avec des boulots à mi-temps (chauffeur de taxi, réceptionniste, guide, ... enfin tout ce qui a un lien avec le touriste qui apporte des dollars). La plupart voient leur débouché dans le tourisme (manager d'hôtels ou d'agences de voyages, qui appartiennent pour la plupart à des étrangers, surtout coréens) plutôt que dans l'administration ou les services (presque totalement corrompus).

 

Selon notre guide, les jeunes se marient quand ils ont un travail et le « processus » peut durer deux ou trois ans ! Un homme ne dit jamais son amour directement à une femme: il doit passer par un de ses amis de confiance qui va sonder les ami(e)s de la femme, puis ceux de l'homme pour savoir si le terrain est propice à l'affaire, ce que souhaite la femme plus tard, s'ils nourrissent des ambitions susceptibles d'être concordantes, etc ... Quand cet intermédiaire a suffisamment de certitude, il suggère à son ami d'aller rencontrer les parents de la promise pour leur demander sa main. C'est là qu'il doit montrer patte blanche et si les parents sont à peu près convaincus, une négociation s'engage sur l'importance de la « dot » que peut apporter l'homme à sa future femme (essentiellement destinée à payer le mariage). Une fois un accord obtenu (ouf!), le mariage est annoncé, il dure deux jours (un pour les prières, une heure à chaque fois, avec des cérémonies dédiées à la santé, au bonheur, au travail, etc. ; le second jour étant réservé à la fête, qui réunit plusieurs centaines de personnes, entre 200 et 1000 nous dit-il...). Enfin, les époux peuvent vivre ensemble (car s'ils le font d'une quelconque manière avant, s'en est fini pour leur réputation!).

 

 

                            Cambodge-0398.JPG


Petite halte dans une gargouille sur le côté du chemin de terre qui nous mène d'un temple à l'autre : c'est le luxe, il y a même plusieurs plats au choix !!

 


village-flottant-136.jpgCambodge-0401.JPG


Jus de coco : il paraît que c'est super bon pour soigner tous les maux ... En tout cas, le goût est agréable et ça désaltère efficacement sous cette chaleur écrasante !

ANGKOR-018.jpgvillage-flottant-090.jpg

Aller vite en tuk tuk !!! 

-Article et photos de Pierre-
 

Published by Martine Bachelier - - Cambodge

commentaires

Martine Bachelier 13/03/2009 08:53

Ces deux derniers articles, entièrement rédigés - textes et photos - par Make Make, valent bien une petite réponse de la blogeuse : ces petites fleurs sont des DON KAY, rouges elles deviennent noires en murissant, elles sont alors sucrées avec unn petit goût de cacahouette .... hein , là je t'en bouche un coin ???? pas vrai ????
Mam :)

Hébergé par Overblog