Martine autour du monde ...

ile-de-paques.jpg

 

3 - L'Ile de Pâques : 23/31 décembre 2008


« l’ île de Pâques est un appel. Le Moai de la paix est le symbole de cet appel. Il n’est pas que pascuan, il est universel » Paul Emile Victor – qui fut le premier a inaugurer le vol papeete/Ile de Pâques en 1968.



 Me voici donc arrivée à Hanga Roa sur l''île de Pâques,  une île minuscule de 166 km2 , à 4000 km de Tahiti, et 3700 de la côte chilienne,

sous des trombes d'eau !!!!
 


















Géographie de l'île de Pâques:


L'île compte à peine 5000 hab. (dont la moitié sont des chiliens du continent) ... et 20 000 visiteurs par an.

23 km sur 12, elle a la forme d'un triangle isocèle. Elle est constituée de 3 volcans principaux aujourd'hui éteints: le Poike, le Rano Kau et le Terevaka, (le plus haut : 511 m), qui se dressent à chaque angle de l'ile.

L'île est très sèche, recouverte d'herbe roussie, mais à côté de la capitale Hanga Roa, il y a aussi des collines vertes, des bouquets de cocotiers, de palmiers importés de Polynésie, de bananiers, de manguiers, et d'eucalyptus, des hibiscus, des frangipaniers,  même si les arbres ont pratiquement disparu à cause de la surpopulation et la surconsommation d'arbres  à certaines époques.

Pas de port naturel ( les cargos sont déchargés en mer!), ni de barrière de corail (donc très peu de poissons).
 

Le climat subtropical est chaud et humide (température comprise entre 12 et 27 maxi en février). Beaucoup de pluie et de vent.


Histoire


 

L’île de Pâques fut ainsi nommée car elle fut découverte le jour de Pâques par Jacob Roggeveen le 5 avril 1722, mais les Pascuans l'appellent RAPA NUi (la grande Rapa en référence à une autre île trouvée par les polynésiens aussi et  nommée Rapa.)


Le premier roi mythique est HOTU MATU. Il envoya ses 7 fils en éclaireurs, avant de les diviniser en 7 MOAI (statues), les seuls de l'île à être tournés face vers l'océan... mais en réalité ces moais ont été construits beaucoup plus tard (ce sont les derniers moais à avoir été sculptés sur l"île en commémoration de cet évènement).

Plusieurs périodes:

1 - Avant l'an 800 :
Vers 4000 av.JC les océaniens partis du sud-est asiatique, atteignirent Tonga et Samoa, puis les sommets du « triangle polynésien » : Hawaï, Ile de Pâques et Nouvelle Zélande entre 300 et 1000 après JC. Partir à la recherche d’une nouvelle terre s’appelait « kimi maara ». Les anciens appelaient leur terre « le nombril du monde », la terre comme la pierre sont inaliénables. Les premiers moais ont été sculptés à partir du 6ème siècle. 

Les premiers pascuans sont des polynésiens arrivés sur l'île ,entre 400 et 800 après JC, à bord « d'arche de Noé », grands canoës à double coque... Les navigateurs polynésiens y virent le bout du monde promis par leurs dieux. Au-delà, c’était le mystère de l’Infini, un monde peuplé d’esprits et de dieux...C'est la phase du développement de la culture mégalithique qui carctérise l'île.

2 – 800/1680 : phase des AHU MOAI. C'est l'apogée de la culture, et l'érection des fameuses statues de plus en plus nombreuses, et de plus en plus grandes, chaque tribu voulant la sienne. La tribu la plus importante celle dont sont issus tous les rois (« akiri ») est la tribu MIRU.

3- 17ème et 18ème : Guerres entre tribus et  fin du culte des Moai . Emergence du culte de « l'homme oiseau » qui permet l'accès au pouvoir d'autres tribus que les Miru.

Rivalité entre 2 vagues distinctes d'immigration: les « longues oreilles » et les « courtes oreilles », qui n'ont eu de cesse de se faire la guerre, et de détruire leurs statues respectives! On dit, et cela peut se vérifier, que l'existence de  ces deux "types "de Pascuans est toujours visible aujourd'hui.

4 – 19ème: Les explorateurs européens:

1774 : James Cook visite l'île;

1786 : c'est au tour de La Pérouse avec son bateau La Boussole.C'est lui qui va apporter sur l'île, les animaux et les plantes et les graines dont elle est complètement dépourvue. Il n'y avait  alors que des poulets et des rats!!
1863 : des bateaux péruviens débarquent sur l'île, capturent et réduisent tous les îliens en esclavage, il n'en reste que quelques centaines (cf les commentaires de Pierre Loti de passage sur l'île en 1872), ceux qui reviendront ensuite sur l'insistance et l'intervention de la France, mourront de la tuberculose pendant le voyage, une dizaine seulement reviendront vivants, mais transmettront la maladie aux îliens .... ce qui entraînera une nouvelle hécatombe.... 

1888 : Le Chili prend possession de l'île (elle faillit devenir française, annexée à la Polynésie française, mais c'était bien loin ...), c'est encore une période d'esclavage, de misère à tous points de vue ... ce n'est qu'en 1966 que les Pascuans acquièrent le droit de se déplacer sur l'île et au Chili sans autorisation spéciale, d'acquérir des parcelles de terre sur l'île, de voter !!!!! (aujourd'hui seuls les natifs de l'île peuvent être propriétaires de terrains sur l'île, ou alors il faut être marié avec quelqu'un d'ici )

Les MOAI et les AHU et la MANA


Actuellement il y aurait très exactement 887 statues MOAI visibles et comptabilisées, car une grande quantité sont encore sous terre...
Elles ont été fabriquées sur place dans le tuf volcanique de la carrière du Rano Raraku et mesurent de 1,13 à plus de 11 m. On vient d'en trouver une géante, de 21m!  La plus grande actuellement debout fait 9m80.
Les Moais avait une fonction sacrée, mais aussi politique et sociale. Ils avaient tous un nom, et assuraient le lien avec les Ancêtres vivant encore au-delà de l’horizon. 
Ils personnifiaient les ancêtres fondateurs de chaque clan, protégeaient leurs descendants et transmettaient le MANA, la force créatrice de tout l'univers, celle qui fertilise et engendre. La MANA est difficile à définir : la découvrir, c’est découvrir la vie, l’homme, l’énergie, l’amour, la mort, le savoir. Au contraire, ce que l’on ne connaît pas est le TAPU, un ensemble d’interdits à observer impérativement dans l’île de Pâques, comme dans l’ensemble de la Polynésie
Les morts (incinérés sur les Ahu)  sont sacrés : c’est PO : le royaume de la nuit
Le tatouage servait de reconnaissance et d’appartenance à une tribu : le dieu TOHU est le dieu du tatouage.


Lors de leur transport, deux tiers des statues se sont cassées ! Certaines portent un chapeau rond le PUKAO en lave rouge du volcan de Puna Pau (les îliens se teignaient les cheveux avec de la terre rouge) et des yeux de corail blanc, avec des iris en scorie rouges ou en obsidienne, pour représenter le visage "vivant "d'un ancêtre en particulier... Le Moai ne devient vivant que lorsqu'il a ses yeux qui sont fixés au dernier moment, quand on le met debout.


Le Moai qui arrivait à destination - roulé sur des troncs d'arbres ou des peirres, ou encore tiré par des cordes - était placé sur l'AHU, le « socle des formes du temps », une plate forme cérémonielle qui abritait aussi des chambres funéraires où étaient entreposés les ossements. Le Ahu descendait en pente douce vers la mer dans le MARAE, espace où le divin se manifeste!


Leur destruction entraîna la détresse de tout un peuple protégé par ses sculptures depuis 1000 ans... il se tourna alors vers le culte de l’homme oiseau sur le site d’ORONGO.


L’écriture des tablettes « RONGO- RONGO » est un autre mystère non élucidé...on sait seulement qu'elles se lisaient en commençant par le bas, et en retournant la tablette à chaque ligne... mais tous ceux qui avaient la connaissance de leur lecture, les chefs et les plus érudits dans la hiérarchie, ont disparu. 


La nuit : PO est le domaine d’Hina la déesse de la lune, le jour HO est le domaine de Ra le dieu du soleil

Photos : premières vues d'avion de l'île et de la seule petite ville : Hanga Roa

mais aussi dit-on la plus mystérieuse du monde ....

Published by Martine Bachelier - - Ile de Pâques

commentaires

Martine 28/12/2008 16:02

Coucou, alors, te voici à l'Ile de Pâques ! Quelle chance de passer Noël là-bas, dans cet endroit unique qui fleure bon le mystère, le vent, la terre, les embruns... Salue pour moi les Moaï, les hommes à cheval, si dignes sur leur monture, le marché artisanal, la petite église toute blanche en haut du village et tous ces endroits que j'ai eus la chance de fouler du pied. J'espère que tu en garderas un souvenir aussi émerveillé que moi... trouve la caverne des amoureux, tout près du village, en bord de mer... je t'embrasse fort et te souhaite un séjour festif sur cette île qui ne laisse pas indifférent, loin de tout, perdue dans l'océan Pacifique. Je t'embrasse et profite de l'île de Pâques et de ses trésors !

myriam malinge 28/12/2008 11:22

Hello Martine, Noel à L'ile de Pâques, avec tes amis de rencontre aussi avenants les uns que les autres! Alors un très joyeux noel et beaucoup de plaisir avant la polynésie. Bises x 10 000. Myriam

Hébergé par Overblog