Martine autour du monde ...

 

Histoire et géographie

 

La géographie

Coincé entre l'océan pacifique et l'Argentine, bordé au nord-est par la Bolivie,le Chili partage avec l'Argentine sa plus longue frontière : 3500 km serpentant à travers la cordillère.

L'île de Pâques et l'île Fernandez (« de Robinson Crusoe ») font partie du territoire qui totalise 756 000 km2.

Sur une longue bande de terre de 4300 sur 18O km se succèdent des paysages très variés: déserts, lagunes, lacs salés (salares) canyons, oasis, volcans actifs (55 sur plus de 2000 ), lacs, fjords, glaciers, îles ....

Le pays est divisé en 13 régions administratives et 5 grandes régions « géographiques » qui sont du nord au Sud:

-le Norte Grande:

région dominée par le désert de l'Altacama le plus aride du monde, la cordillère avec ses hauts plateuax qui atteignent 6000 m, les salares, les oasis...

-le Norte Chico:

région semi-désertique, une des plus belles du pays avec le « désierte florido » le désert qui, tous les 5ans grâce au courant marin « el nino », se remplit de fleurs

-le chili central:

très fertile, cultures vignes, fruits exotiques ... Santiago et Valparaiso

-la région des lacs

et des indiens mapuches dans l'Aruncania. C'est une région couverte de forêts, de lacs et de prairies. On y trouve aussi la plus grande île du pays : Chiloë, où il pleut 300 jours par an!

-la Patagonie et la Terre de Feu:

l'extrême sud sauvage et magnifique, aux conditions climatiques extrêmes, avec de nombreux essaims d'îlots séparés par des fjords... et tout au bout, la terre de feu, séparée par le détroit de Magellan.

 

Mon itinéraire sera le suivant : Puerto Natales (frontière), Punta Arenas, l'île de Chiloé, Puerto Varas, Pucon, Santiago, Valparaiso, Vina del Mar (la route des vins).

Je n'ai pas voulu aller en "terre de feu", où il n'y a pas grand monde, et où les voyageurs vont essentiellement faire de longues randonnées à pied, ce qui n'est pas mon cas. 

 

 

 

itinéraire Chili 

 

Il y a plus de 16 millions d'habitants pour un pays très fortement urbanisé, une fois et demi grand comme la France.

La population, catholique dans sa grande majorité, est extrêmement métissée: on y recense 3 groupes ethniques autochtones importants: les indiens Aymaras, Atacamenos et Mapuches, lesquels se sont brassés avec les espagnols au fil de l'histoire.


L' histoire

 

La présence humaine remonte à 35000 av JC. Le pays est habité par de nombreuses ethnies amérindiennes, organisées en tribus nomades puis sédentaires, vivant de l'agriculture et de la chasse, avant l'arrivée des espagnols.

Au 15ème siècle, les Incas ont pris possession du nord du Chili actuel.

Les Mapuches, la communauté la plus nombreuse, sera la seule à s'opposer aux Incas, puis aux espagnols.

Magellan qui voulait trouver la route pour parvenir à "l'île aux épices"  (Indonésie) fut le premier à découvrir le passage entre les océans atlantique et pacifique.

Mais c'est Pedro de Valdivia, un espagnol, qui commença la conquête et fonda Santiago en 1541: en quelques décennies, l'Espagne – qui a déjà le Pérou sous sa tutelle - possède un immense empire en Amérique. Elle instaure le système de « l'encomienda » = système qui attribue à chaque soldat espagnol une parcelle de terre avec la possibilité d'exploiter les indiens qui l'occupent. C'est ce système qui jette les bases de l'oligarchie chilienne et donne naissance aux « latifundias ».

Cette période coloniale dure pendant 3 siècles, jusqu'en 1818.


En 1818, le Chili proclame son indépendance. Le premier président O'Higgins promulgue la première constitution.


Puis c'est la « guerre du Pacifique » pour l'accès à la mer entre Chili, Bolivie et Pérou,  l'industrialisation, les premières luttes ouvrières, et le krach de Wall Street qui plonge le Chili dans le récession, la création du front populaire, qui propulse Salvador Allende à la présidence en 1970.


ALLENDE : il met en oeuvre la réforme agraire, les grandes nationalisations (charbon, salpêtre) et met fin aux grands monopoles ( textile, ciment, téléphone, banque... ).

 

Mais la crise amène le coup d'Etat en 1973 et la prise de pouvoir par le général PINOCHET – origine bretonne ! - avec la complicité des américains. Allende se suicide... dit-on.


C'est le début de la dictature, (avec ses 3OOO disparus) jusqu'en 1989 date de l'élection de Aylwin, qui assume le premier gouvernement de transition vers la démocratie... jusqu'à l'élection de Michele Bachelet - d'origine française - en 2006 qui est la 4ème présidente de la « concentration démocratica », coalition de centre gauche. C'est la première femme présidente de son pays et la 6ème dans l'histoire de l'Amérique latine. Décidément, après Cristina Krishner.... je ne vois passer que des femmes!

 Le Chili a encore de gros progrès à faire dans le secteur social et les services publics: tout est payant : la santé, l'éducation ...et la pauvreté est grande.


Pinochet est arrêté en octobre 1998 à Londres et meurt en décembre 2006 à l'âge de 91 ans, sans avoir jamais été condamné, ni au Chili, ni à l'étranger, bien que 400 procès soient toujours en cours...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by Martine Bachelier - - Chili

commentaires

Hébergé par Overblog