Martine autour du monde ...


 


Petite parenthèse sur l'Océanie:


A – Tentative de définition du continent océanien : tout un programme ! 


On distingue 5 continents : ( jusque là, ça va, on suit :)

Afrique, Amérique, Asie, Europe et Océanie .

L'ile de Pâques, la Polynésie et l’Australie faisant partie de l'Océanie.


L'Océanie est le plus petit « groupement continental », et le moins peuplé (36 millions d’habitants) après l’Antarctique si on le compte comme continent.


Elle se compose d’une multitude d’îes dispersées dans le Pacifique, qui s'étendent de Java à l'ouest, à l'ile de Pâques à l'est : sur 1/3 de la surface du globe !


Traditionnellement , l'Océanie est divisée en trois zones principales:

- L' Australie et la Nouvelle Zélande

-La Micronésie, appelée ainsi parce que les iles sont très petites : Hawaï, Tuamotu ...

-La Mélanésie (« îles des noirs ») qui  comprend elle-même la Nouvelle Guinée et les archipels occidentaux du Pacifique ( Bismark, Salomon, Vanuatu, Fidji, Nouvelle Calédonie, Nouvelles-Hébrides, Polynésie, ile de Pâques, ...)


Les Mélanésiens se répartissent en deux groupes : « les Papous » de Nouvelle-Guinée à la peau foncée, et les « Mélanésiens » proprement dits, dans les autres îles. Ce sont des négroïdes à face large, au nez écrasé ou droit.


Mais les scientifiques préfèrent diviser l'Océanie en seulement deux parties, en fonction de l'époque de leur peuplement ( c'est compliqué !! ) :

1 – La « Proche Océanie » :

colonisée avant la dernière glaciation , il y a plus de 50 000 ans,

Australie et Nouvelle-Guinée jusqu'aux îles Salomon

2 – « L'Océanie Eloignée » :

colonisée entre – 3000 et + 1000 après JC.

comprend tout ce qui est à l'est de la Proche Océanie.

C'est pendant cette période, vers 500 avant JC, que les premiers Polynésiens mirent leurs pirogues à la mer pour commencer la grande aventure de la colonisation vers l'est, notamment la Polynésie française, puis l'ile de Pâques, pour terminer beaucoup plus tard,en Nouvelle-Zélande.


NB : L’Indonésie, elle, fait partie du continent asiatique.


Le peuplement de l'Océanie,


s'est fait effectivement à travers 2 grandes vagues:


la première, il y a 50 000 ans au moins, a amené les chasseurs -cueilleurs à peupler l'Indonésie, la Mélanésie, la Nouvelle Guinée, et l'Australie.

L'Indonésie, constituait alors un plateau continental continu : le SUNDA, prolongement du continent asiatique. L'Australie et la Nouvelle Guinée, reliées entre elles par un pont terrestre avaient pour nom le SAHUL. Sunda et Sahul, n'étaient séparés que d'une centaine de km. Les migrations se sont faites facilement, alors que le niveau de l'eau était beaucoup plus bas qu'aujourd'hui. Les premiers hommes, dont certains sont sans doute d'origine africaine, « les négritos », sont arrivés en Australie occidentale entre moins 40 000 et moins 12 000 ans avant JC. Puis la mer est remontée, et les populations auront des développements séparés.


La deuxième vague est arrivée vers - 3000 avant JC, venue de Chine du Sud. Elle est caractérisée par ses potiers : les LAPITA de Mélanésie et de Polynésie occidentale. La culture Lapita était connue par ses poteries gravées de fines incisions géométriques, mais la poterie a disparu complètement de la culture polynésienne.

Il y eut un mélange de population entre la 1ère et la 2éme vague, dans le Sunda, en Mélanésie puis en Polynésie et la migration a continué en direction de l'Est, pour y trouver d'autres îles: celles de la Société ( Tahiti ) qui ont été atteintes vers + 300 après JC, et à partie de là, Hawaî +500, l'île de Pâques +300/800 et l'Amérique du sud enfin selon certains (cf la « qumar » en quechua, pour dire « patate douce » en est une des preuves!).

C'est ce qu'on a appelé «  le grand triangle polynésien » ayant pour sommets Hawaî, la Nouvelle Zélande et l’île de Pâques.

L'Océanie était réalisée.


Contrairement aux anciens européens qui avaient peur de tomber de la planète en naviguant, les habitants de l'Océanie s'aventurèrent en mer avec confiance, parce qu'ils avaient appris à la connaître et à l'interpréter ( vols des oiseaux , nuages et couleur du ciel, couleur de l'eau, débris flottants et algues ) Ils pouvaient ainsi deviner l'île 50 km avant de la voir à l'horizon ...


Les navires utilisés ont été des pirogues à balancier ( double ou simple ) ou à deux coques :les ancêtres de nos catamarans.


A l'ouest, les austronésiens ont atteint Madagascar au début de l'ère chrétienne.


Aujourd'hui plus personne ne remet plus en cause le fait que les populations du Pacifique sont originaires du continent asiatique et de la Mélanésie comme le prouvent la langue, la génétique, et l'ethnobotanique moderne.



La terre est-elle ronde ????????

 



photo prise de l'avion la nuit, sur la route de Papeete






Les îles et leurs volcans :


Les îles d'Océanie sont issues de l'activité volcanique  : des « points chauds »

(magma) situés à l'intersection de failles sismiques. Ces îles et leurs volcans suivent ensuite le mouvement de la plaque océanique qui se déplace, le point chaud, lui, ne bougeant pas.


C'est ainsi que l'on regroupe les îles de Polynésie selon 3 grands types:


1 – l'île continentale :

la seule île de ce type est la nouvelle Zélande.


2- L'île volcanique haute :

De fortes éruptions de magma y ont fait émerger des volcans.

Généralement elle a une zone intérieure élevée dont l'altitude peut varier, et une zone côtière étroite ( sables coraliens et falaises comme à Rapa Nui qui fait partie de cette catégorie ).

Lorsque le cratère du volcan se trouve encore sous le point chaud, le volcan est «  vivant » - (au Chili, le volcan Villarica par exemple) - , dans le cas contraire il est « mort » (simplement « éteint » si le point chaud se trouve non plus sous le cratère, mais toujours sous le volcan, ou « en érosion » si le point chaud est hors du volcan) . C'est le cas de Tahiti.


3 – L'Atoll :

C'est une barrière de corail très étroite et basse qui abrite en son centre, une lagune.

La barrière est le bord du volcan effondré dans la mer, et la lagune ou lagon, est l'ancien cratère de ce volcan submergé.

Qu'est ce que le corail? Vaste débat ...

Si j'ai bien compris, il existe du corail vivant et du corail fossilisé :

le corail vivant est une roche sur laquelle sont attachés des spécimens vivants d'invertébrés et d'algues,

le corail fossilisé, est constitué par les squelettes de ces colonies, qui se sont transformées au cours des siècles en structures calcaires pouvant donner naissance, entre autres, aux barrières de corail que l'on voit aujourd'hui, mais aussi aux beaux coraux que l'on voit au fond des lagunes.


Je comprends mieux les paysages qui m'entourent et les gens qui les habitent : je suis notamment frappée par la ressemblance physique des gens de Rapa Nui avec ceux de Polynésie, par le fait que l'on retrouve dans les 2 cas, les mêmes diférents « types » de visages, les mêmes nuances dans la couleur de peau.

Et l'écriture Rongo -Rongo, ne trouve -t-elle pas sa source lointaine dans la culture Lapita?


Ceci dit, on pourrait faire exactement le même type d'observation en Europe !!



Published by Martine Bachelier - - Tahiti

commentaires

Hébergé par Overblog