Martine autour du monde ...

Chào ! (Bonjour! ) ... mais non, ne croyez pas, au Vietnam on ne fait rien à l'envers

 

Réponse à la question : bravo à Marie-Jo qui a trouvé !

Ce sont en effet des caramboles, fruits du carambolier . Une baie à 5 carpelles soudées dont la section forme une étoile et dont chacune contient 2 graines plates.  Les caramboles sont utilisées en jus ou en salade de fruits, en confiture ou dans les sauces. D'un goût spécial, il est surtout utilisé pour décorer les plats et desserts.

  579px-Averrhoa carambola2

Il est 20 heures et tandis que tous les « Phap » sont entrain de guincher dans les resto branchés qui alignent leurs lumières le long du quai en sirotant du « Lua Moi », la vodka locale, je me mets pour la dernière fois à mon carnet de route... eh oui, c'est ça la vie des routardes-écrivains « en solo » qui ont échappé au dragon de la baie d'Along !

 

Il était prévu que je quitte Hué pour Hôi An (135 km plus au sud) en passant par le « col des nuages », une très belle route qui domine la mer de 500 mètres environ ... mais le fameux col s'est transformé en « col du brouillard à couper au couteau », donc nous avons pris la route normale : très joli paysage quand même au milieu des rizières et des collines.

col-des-nuages.jpg

Hôi An (ça change un peu de Han Oi ...quand je vous dis qu'on ne fait rien à l'envers !) est une charmante petite ville classée au Patrimoine mondial .

 

Alexandre de Rhodes, originaire d'Avignon (comme son nom l'indique) y est connu pour y avoir latinisé la langue monosyllabique vietnamienne (le quoc ngu), mais c'est surtout aujourd'hui un parfum sino-japonais qui flotte sur la ville où les chinois sont venus se réfugier après la chute de la dynastie des Ming. Les japonais ne furent pas en reste pour le commerce (ci dessous le "Pont japonais") ...C'est aussi une des seules villes du Vietnam épargnée par la guerre avec les américains qui n'ont pu y aborder grâce à l'ensablement de sa rivière.

 

Hôi An est vraiment un très joli village, un port, une rivière, un marché extraordinaire (sans doute le plus beau que j'ai eu l'occasion de voir depuis le début de mon voyage), J'y ai découvert  d'énormes escargots gluants flottant dans un sauce brune, le « indian taro », et le « rabotin ».  J y ai aussi  acheté tous les intruments de cuisine neccessaires pour m'essayer à la maison!. Hôi An c'est aussi des ruelles adorables bordées de pots de chrysanthèmes jaunes, un centre piétonnier - s'il vous plaît! - des temples magnifiques, de nombreuses boutiques d'art en tous genres et notamment des peintures sur laque , une architecture complètement différente de celle du reste du pays : les maisons , ne sont plus tout en hauteur, mais allongées, sur 1 ou 2 étages maxi couleur "cacahouète grillée sucrée". L'on m'a expliqué qu'en fait au Vietnam les maisons sont en général  toutes en hauteur car le terrain qui donne sur la rue est très cher :alors on achète une toute petite surface et on construit en hauteur et sur l'arrière. Ce qui n'est pas le cas ici puisqu'il s'agit de vieilles maisons coloniales.

Bref, Hôi An c'est genre Le Pouliguen ou Le Croisic style Vietnam....

Un vrai bonheur.    

 mon-voyage-2010-032.jpg

 pont-japonais-vue-de-loin.jpg

                        mon-voyage-2010-065.jpg                                                                                   

 mon voyage 2010 062mon-voyage-2010.jpgmon-voyage-2010-019.jpgmon-voyage-2010-012.jpgmon-voyage-2010-027.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Fruits, légumes, râpes et couteaux de cuisine en tous genres.

 

 

  vieille masion TRAN Hoi an

 

   La maison familiale TRAN (1802) celle d'un mandarin attaché à Gia Long. 

Le marché vu de la rivière. 

  marche-vu-du-bateau.jpg

   elle-dort.jpg

  

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

peinture-sur-laque-5.jpg 

 

 

 

  La spécialité de Hoi An : la peinture sur laque

 

peinture-sur-laque-4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au marché, il faut que je vous dise quand même : une dame accroupie entrain de laver dans une bassine quelques assiettes (car au marché on peut manger sur place) ...  s'est mise à cracher, ce qui n'a rien de surprenant ici, mais ... dans la bassine ! C'est ce qui s'appelle « cracher dans la soupe » ... quand même!  

 

Ci dessous 2  petits temples : Je Quan Công, un célèbre Général encensé par la communauté  chinoise et vietnamienne :(à gauche)

et Quan Thanh (à droite).mon-voyage-2010-082.jpg mon-voyage-2010-102.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Alors que je demandais à une jeune femme qui venait de brûler des bâtons d'encens, ce en quoi elle croyait, elle m'a paru assez perplexe et m'a finalement répondu : bouddhisme et confusianisme ... mais surtout culte des ancêtres,. Cette réponse m'a semblé intéressante car au fond, j'ai l'impression que les vietnamiens, comme beaucoup de gens en Asie,  mélangent un peu  toutes les religions : ils sont croyants - pratiquants et c'est bien l'essentiel ... 

 

Juste après j'ai assisté à une cérémonie d'enterrement : au son du tambour, la famille est en blanc, le veuf en noir, l' on prépare des offrandes et de la nourriture pour le repas qui va suivre.

 

Plus loin, des tas de faux billets brûlent  : c'est ce que l'on fait lorsque la fête du Nouvel An est passée .sur une table,   

drapeau-de-l-enterrement.jpg

 enterrement-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  enterrement-2.jpg

  le-veuf.jpg

 

 

 

et-or.jpg

  mon voyage 2010 114

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Ville très touristique certes, mais dans ambiance sereine et bon-enfant ... 

 

Cependant plus qu'ailleurs encore peut-être, le  phalang  est la proie incessante des cyclos-pousse, restaurateurs, boutiquiers, vendeurs à la roulotte en tous genres, femmes la palanche sur l'épaule et le chapeau conique qui tombe sur les yeux, qui vous épient, vous filent, et vous relancent pour vous vendre leur affaires « very cheap Madam... » de véritables chiens de chasse derrière leurs proie, jusqu'à ce qu'on ait envie de leur dire tout simplement « Merde », laissez- moi un peu tranquille !! Ce que je n'ai jamais fait rassurez vous . Je me suis même permis d'expliquer à une jeune serveuse de restaurant qui ne cessait de héler le client, qu'à mon avis ce n'était pas la bonne méthode ...elle m'a écoutée avec surprise mais beaucoup d'attention et d'intérêt. D'une certaine façon je comprends cet acharnement, car le Vietnam traverse en ce moment une mauvaise passe : l'inflation est galopante, le dong vient d'être dévalué de 10%, les exportations sont en baisse, et beaucoup de vietnamiens s'en vont travailler à l'étranger (87 000 en 2010), notamment au Japon. Pourtant les investissements étrangers sont en forte augmentation.

 

Comme c'est la fin du voyage je me suis offert quelques prestations de luxe : une "croisière" en bateau sur la rivière Thu Bon ( 1 heure de navigation – 5 euros , c'était "tu bon" !) où j'ai pu admirer l'adresse des pêcheurs au filet et les rives bordées de bambous d'eau ...).  

 

  mon-voyage-2010-054.jpg

  lancer-de-filet-sur-la-Thu-Bon.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  bambous-ds-l-eau.jpg

   mon-voyage-2010-049.jpg

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis cet après midi une virée en taxi jusqu'au bord de la mer ...(10 km A/R pour 8 euros) . La mer, que je n'ai pas vue depuis 3 mois me manque ... alors bon, j'aurais pu y aller en vélo, beaucoup de touristes le font, mais ... je me suis dit que sans casque ce n'était pas très prudent ... il fallait bien trouver une excuse . Magnifique la plage de Cua Dai, entre Golfe du Tonkin et mer de Chine, une mer démontée, où seul un français a osé affronter les vagues, alors que cela pouvait être très dangereux à cause d'un fort courant ... Ah ces français: incorrigibles ! J'y ai découvert aussi les drôles de barques rondes des pêcheurs en mer avec filets en « macro synthétique » ... c'est un australien qui m'a expliqué que ces nouveaux filets plus légers que ceux en coton et qui ne se déchirent pas, sont arrivés tout récemment d'Australie ...Et puis une heure plus tard, je suis allée retrouver mon chauffeur de taxi ... qui dormait à poings fermés allongé sur son siège ! j'ai attendu patiemment qu'il se réveille  ... 

 

Plage-de-Cua-Dai.jpg

 mon-voyage-2010-073.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  filets-synthetiques.jpg

  

  

J'ai  acheté pour 30 000 dongs un journal à un vieux monsieur handicapé, en chaise roulante, qui m'a fait pitié avec la seule jambe qui lui restait, l'autre peut-être partie en combattant les français ? Je me suis dit qu'on lui devait bien ça. 

Le quotidien en question : « Le courrier du Vietnam » ... Eh bé, vous savez quoi ?

En première page :

un petit clin d'œil à Make-Make ! 

du coup je me suis dit que le Yin et le Yan ça existait vraiment 

 

mon-voyage-2010-067.jpg

Voili voilou,, il ne me reste plus maintenant qu'une petite escale à HK du côté des Mid Levels, Bowen Road 5P..., histoire de voir si tout va bien là bas et ensuite HOP ! Si, perdue au beau milieu des nuages, le « Dragon du Ciel » ne me dévore pas, dans 2 jours je suis in PARIS

Oui Mimi, je retourne au front !  

 

Ma conclusion sur le Vietnam :

 

Le Vietnam est un pays très touristique où souffle un fort vent de modernité mêlé à de belles traditions ancestrales qui font son charme et son intérêt, tel le culte des ancêtres. Un très beau pays qui mérite d'être visité, ne serait-ce par le passé guerrier que nous y avons laissé, de très beaux vestiges, et aussi des paysages magnifiques.

Il est à l'image de l'Asie telle que nous, européens,  l'imaginons : turbulente, grouillante, colorée, surprenante ...

J'ai trouvé ses habitants très gentils, bien que certains, parfois, un peu "filous" ... mais c'est de "bonne guerre" !

Les grandes villes sont souvent très bruyantes et fatigantes, aussi, à mon avis un court séjour de 2 jours suffit à Hanoi ou Hué par exemple. En revanche sortir des sentiers battus peut se révéler un vrai plaisir : les petites villes, les campagnes (telle la région de Ninh Binh ou celle de Hôi An), et certainement  le nord du pays (où je ne suis pas allée  car il ressemble beaucoup je pense du nord du Laos ou du Yunnan en Chine ... que je connaissais déjà).

 

Surtout, j'ai eu la chance de faire la connaissance de Han Do, dont j'ai déjà évoqué la personnalité , un guide professionnel, universitaire, parlant couramment français, dont les qualités humaines et les connaissances culturelles méritent vraiment qu'il réussisse dans la création d'agence de tourisme qu'il est entrain de monter avec trois autres jeunes.

C'est ce que je lui souhaite. Han est quelqu'un qui organise, avec beaucoup de compétence et en toute sécurité,  des voyages à la carte et "sur mesure" pour petits groupes, hors des sentiers battus du tourisme habituel . Je donne donc ici la référence de son tout nouveau site web :

www.tonkinvoyage.com

 

(Quatre beaux livres à lire avant de partir : un juste reflet du Vietnam d'aujourd'hui :

- " Itinéraire d'enfance " de Duong Thu Huong

- "Suite indochinoise " de Jean- Luc Coatalem

- "Légendes et contes du Vietnam" aux Editions Thê Gioi

- "Le bonheur selon Confucius" de Yu Dan) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by Martine Bachelier - - Vietnam

commentaires

vietnam original 17/05/2017 04:18

Une belle article! Un voyage inoubliable au Vietnam, merci!

Vietnam quand partir 20/03/2017 08:23

Bonjour, je vous remercie d'aimer notre pays et partagé l'image rustique de mon pays à condamner des personnes.
merci beaucoup!

Agnès Collet 23/02/2011 20:18


Bonjour Martine,
Ravie d'avoir lu l'ensemble de tes commentaires sur le Vietnam. Ce voyage, nous rêvons de le faire avec Adrien. A Nantes, nous sommes en cheville avec un vietnamien de la région de Hanoï. J'espère
que nous pourrons nous rendre dans ce beau pays très prochainement. Je t'embrasse bien fort. Merci pour ta belle conclusion empreinte de philosophie et de sagesse.


Han DO 23/02/2011 04:09


Chère Martine,

Il semble que les derniers journées en libre à Hue et à Hoi An vous ont apporte des découvertes et des rencontres plus riches, intéresantes et authentiques. Ainsi, je suis content que vous ayez
bien terminé votre périple au Vietnam qui vous a laissé des moments sympas mais aussi des aventures mémorables.

Dans le plaisir de vous accueillir bientôt au Vietnam avec un meilleur choix d'hôtels pour la prochaine fois, surtout celui à Hue :-) et aussi de lire la suite de votre blog je vous souhaite
d'avoir toujours une bonne santé afin d'effectuer d'autres voyages. Que le Yin et le Yang soit toujours en parfaite harmonie chez vous.

Avec toutes mes amitiés.

Han DO


Hébergé par Overblog