Martine autour du monde ...

14 - Une escale à Hong Kong: 9 février/5mars 2010


"Heureux qui comme Ulysse a fait un long voyage
Ou comme cestui-là qui conquit la toison
Et puis est retourné plein d'usage et raison
Vivre entre ses parents le reste de son âge"

Je ne dois pas ressembler à Ulysse, car à peine revenue : envie de repartir... le voyage ne m'a sans doute pas rendue sage  ... et je n'ai plus l' âge d'Ulysse!


Et puis, lors de mon tour du monde, j'avais "zappé Hong Kong" - absolument inacceptable! - aussi ai-je eu envie d'y retourner pour y retrouver Dédé. Pierre et Charles nous ont fait le plaisir de venir nous rejoindre quelques jours .


Mais avant de raconter mes aventures chez les Chintoktok, les mauvaises habitudes reprenant vite le dessus, un petit rappel d'histoire/géo ( hé oui, que voulez vous c'est mon côté intello. je n'y peux rien )

HK



















 

 


Géographie, climat, population

 

Hong Kong - qui signifie en cantonais « port au parfums » - est la plus grande, la plus peuplée et la plus riche des deux régions administratives spéciales (RAS) de la République populaire de Chine (l’autre étant Macao et le statut de Taïwan contesté).

La région, qui compte un peu plus de 7 millions d’habitants sur 1092 km2 – soit une densité moyenne de 6357 ha. / km2  - est située sur la rive orientale de la Rivière des Perles, dans le prolongement de la province du Guangdong, bordée par la « mer de Chine méridionale ». Au sud du tropique du cancer, elle se situe à la même latitude que HawaÏ.

 

Comme l'on peut le voir sur la carte ci-dessus, Hong Kong, n'est donc pas seulement la très connue « ville de Hong Kong », mais un ensemble de territoires rattachés à la Chine continentale (ici on dit : "main land chinese") et une multitude d'îles dont la peuplée et la plus importante sur la plan économique est bien sûr l'île de HK.

 

Le climat est « subtropical à hiver sec » : les températures oscillent en hiver (janvier, février) entre 13 et 22°. L’été est très chaud et les pluies abondantes. Hong Kong subit souvent des typhons. Le plus important remonte à 1906 (10 000 morts).

 

Ce qui caractérise la géographie de HK, c’est son incroyable diversité topographique : montagnes (les plus hauts sommets, le « Lantau Peak » domine à 934 mètres et le Tai Mo Chan à 958 mètres au centre des Nouveaux Territoires), vallées, plages, côtes rocheuses dentelées, îles (234 îles périphériques sur 175 km2 dont la plupart inhabitées), réserves marines, 23 parcs régionaux occupant 40% de la superficie et sont sillonnés de chemins de randonnée de plusieurs dizaines, voire centaines de kilomètres qui permettent de découvrir une luxuriante végétation tropicale.

Au total, environ un tiers seulement du territoire est urbanisé.

 

Les régions les plus denses sont le nord de l’île de Hong Kong - 1,5 million d’habitants - et la péninsule Kowloon qui lui fait face.

Mong Kok, un quartier de Kowloon, serait l’endroit de la planète avec la plus forte densité de population au monde … des chiffres allant jusqu’à 200 000 ha. / km2 !

Les « Nouveaux Territoires » représente 80% de la surface de HK et plus de la moitié des 7 millions d’habitants. L’île de Lantau, sur laquelle se situe l’aéroport international fait partie des « Nouveaux Territoires ».

 

Le cantonais est l’une des langues officielles de Hong Kong. L’anglais est enseigné dans toutes les écoles depuis le primaire. Plus d’un tiers de la population parle anglais. Depuis le retour de HK à la Chine, le mandarin suscite un regain d’intérêt, et supplantera peut-être un jour le cantonais. Enfin, certains dialectes sont encore parlé par les minorités : les Tanka, les Hakka, les Hoklos …

 

Histoire

 

Il existe des preuves d’implantation humaine qui remontent à 6000 ans au moins. Tout récemment en 1999, des archéologues ont découvert un « atelier néolithique » dans les Nouveaux Territoires, avec des outils datant de cette époque.

Depuis très longtemps aussi –dynastie des Qin, des Han, des Tang, des Song - des bateaux marchands étrangers venaient mouiller dans les criques abritées de Hong Kong et les "locaux" devaient construire des villages fortifiés pour se protéger.


Les premiers européens (Portugais puis anglais avec la Compagnie britannique des Indes Orientales), arrivèrent en Chine dès le début du 16ème siècle, pour y construire avec l’autorisation très contrôlée des chinois, des postes d’approvisionnement, des manufactures, des entrepôts, pour y implanter des « hongs » (des sociétés commerciales).


Au début du 19ème siècle, HK ne compte que 7500 habitants, des pêcheurs surtout.

Le fragile équilibre fut rompu avec la première, puis la seconde guerre de l’opium (1839/1842 puis 1856/1860) qui opposèrent les Britanniques, lesquels voulaient importer en Chine l’opium ramené d’Inde, et la Chine qui avait déclaré ce trafic illégal depuis 1729.

Ces guerres aboutirent à la défaite de la Chine : par le traité de Nankin signé le 29 août 1842, elle dû notamment céder l’île de Hong Kong, puis la péninsule de Kowloon aux anglais à perpétuité.

Cinquante six ans plus tard, en 1898, la « deuxième convention de Pékin » a modifié le traité de Nankin en attribuant aux anglais un bail de 99 ans sur Kowloon et quelques îles : ce que l’on appelle aujourd’hui les "Nouveaux Territoires".

 

HK a subi l’invasion des japonais pendant la seconde guerre mondiale, ce qui s’est traduit par un exode massif des populations et une baisse importante de l’activité économique.

 

Le 19 décembre 1984, le Royaume Uni s’est engagé à remettre à la Chine l’ensemble de la colonie en 1997, et la Chine s’engagea quant à elle à garder le régime économique et le mode de vie Hongkongais pendant 50 ans soit jusqu’en 2047 : c’est la « loi fondamentale » et la politique dite « un pays, deux systèmes », qui permet aussi à HK de conserver son système légal (tradition du Commun Law), sa monnaie (1 USD = 7,77 HKD) son système politique, ses équipes sportives internationales et ses lois sur l’immigration. En revanche, la défense et la politique extérieure reste du domaine du gouvernement central.de Pékin.

 

C’est ainsi que HK est devenu le 1er juillet 1997, la première Région Administrative Spéciale de Chine. La cérémonie a été retransmise dans le monde entier.

Macao la portugaise,  a été rétrocédée quant à elle, en décembre 1999 pour former la seconde RAS de Chine.

 

Politique et économie

 

Le Chef de l’exécutif hongkongais : Donald Tsang , ancien Secrétaire des finances du territoire, occupe donc depuis 2005 le poste de chef de l’exécutif. Il est élu pour 5 ans renouvelable, par une assemblée dont la majorité représente des « groupes professionnels ». Il représente la région auprès du gouvernement central de la RPC.

Le gouvernement de HK est composé de 14 ministres responsables devant le chef de l’exécutif, assisté d’un conseil. Le parlement adopte les lois, mais ne contrôle pas l’exécutif. Il est composé de 60 membres, une moitié étant élue au SU dans des circonscriptions géographiques, l’autre dans des circonscriptions « fonctionnelles » selon le secteur d’activité. Le suffrage universel devrait généraliser en 2017.

Hong Kong est divisé en 18 districts, chacun disposant d’un conseil qui n’a pas de pouvoir réel.

 

La population vieillit : en 2033 on prévoit que 27% de la population aura plus de 65 ans. Beaucoup quittent HK : pour fuir l’afflux de paysans venus de l’intérieur– 500 000 ressortissants sont venus de la RPC depuis 1997 - , pour fuir la pollution atmosphérique, et les jeunes « cerveaux » partent pour étudier aux USA.

 

Depuis 1970 on assiste au développement des services et de la finance. Aujourd’hui HK est la ville la plus riche de Chine et son économie la plus libérale du monde : en concurrence avec Singapour, elle est devenue le 3ème centre financier après Londres et New York. L’objectif de la politique monétaire est de maintenir la stabilité du taux de change avec le dollar américain. Depuis 2005 le change se fait entre 7,75 et 7,85 pour 1 dollar américain.


L’économie est tournée vers l’extérieur, et notamment avec la Chine, avec laquelle elle est de plus en plus fonctionnellement intégrée et réalise presque 50% de ses échanges.Le PIB de la Chine est 3200 USD par habitant et celui de HK de 30 000, presque 10 fois plus !

Bon aller, j'arrête là mon "serious chattering" pour passer aux choses un peu plus fun, car nous y sommes :  arrived in Hong Kong !
  

 

  HK-031.jpg

Published by Martine Bachelier - - Hong Kong

commentaires

Martine Bachelier 21/02/2010 04:25


Hé bien je n'aurai pas de dip sun aujourd'hui, car je vois vraiment pas de quelles petites malices tu veux parler ! C'est toi qui est un petit coquin :)


Piteur 20/02/2010 15:17


Ah, très bien ! Me voilà bien calé sur les particularités de HK désormais. Mais as tu la réponse à la question "d'où viennent tous ces petits signes que les HongKongais respectent bcp et qui jouent
de malice dans les forêts des nouveaux territoires ? " Ah ah... petite colle là non ? :) Si tu trouves, tu as le droit à un buffet à volonté de Dip Sum local ! Gros bisou, Mam'


Hébergé par Overblog