Martine autour du monde ...

Située sur le littoral atlantique, la ville d’Essaouira qui compte actuellement environ 78 000 habitants, est à 173 km au nord d’Agadir, 174 à l’ouest de Marrakech, et 406 au sud de Casablanca. Elle est le chef-lieu de la province éponyme d’Essaouira, au sein de la région de Marrakech-Safi (comme Marrakech).

C’est une ville riche en culture et en histoire.

Elle aurait été habitée dès l’antiquité par les indigènes berbères. Son essor a commencé au 7ème siècle avant Jésus Christ, avec les Phéniciens qui y faisaient escale lors de leurs voyages en Equateur, puis les Romains. Elle a ensuite été occupée par les Portugais, qui y ont édifié au XVI siècle une forteresse et des remparts, puis par les Sultans de la dynastie Saadienne ( l'une des six dynasties ayant régné sur le Maroc de 1554 à 1636 (les autres étant les Idrissides, les Almoravides, les Almohades, les Mérinides )

La médina d'Essaouira, anciennement connue sous le nom de Mogador (qui signifie « petite forteresse »), est un exemple exceptionnel de ville fortifiée du milieu du XVIIIe siècle, entourée d'une muraille de style Vauban. Sa fondation fut l’oeuvre du Sultan alaouite Sidi Mohamed Ben Abdallah (1757-1790)  selon les principes de l'architecture militaire européenne de l'époque,   association avec les préceptes de l'architecture et de l'urbanisme arabo-musulmans.

 Elle a joué, des siècles durant, le rôle de port de commerce international  de premier plan (longtemps connu sous le nom de Port de Tombouctou), reliant le Maroc et l'Afrique sub-saharienne à l'Europe et au reste du monde.

 La ville offre également l'exemple d'un centre multiculturel comme en fait preuve la coexistence, dès sa conception, de diverses ethnies telles les Amazighes, Arabes, Africains, et Européens et multiconfessionnel (musulmans, chrétiens et juifs).

Sur la route entre Marrakech et Essaouira , nous traversons une zone assez désertique, émaillée de petits villages d'agriculteurs ... la vie semble rude !

Arrivée à Essaouira vue de loin  :

Dans la médina (vieille ville) l'accès en voiture est impossible ... ç'est un ensemble de petites ruelles commerçantes , comme la médina de,  Marrakech. Elle et entourée de ramparts qui datent du 18ème siècle , pour protéger la ville des furueurs de l'Atlantique, car ici il y a beaucoup de vent et de très fortes marées ;

Quelques photos de la médina :

 

Le port de pêche le soir se remplit de monde

La grande place centrale de la médina :

Essaouira est appelée "la ville blanche" car les murs sont tous blancs , avec des volets bleus , contrairement à Marrakech "la ville rouge" ! 

Une vue de la plage :

Nous prenons le petit-déjeuner sur la terrasse de notre hôtel ( le Palais des Remparts ) :

Nous continuons notre visite d'Essaouira, dans le souk ...

On y trouve de tout, dans les ruelles de l'immense marché !

des jus de fruits faits sur place , ici des grenades :

des gâteaux ,du pain marocain ,  tout est fait sur place dans les échoppes qui bordent les ruelles 

de la viande, du poisson frais arrivé du port,

des lampes en osier ou en rotin :

de petits blocs de différentes saveurs et odeurs, du jasmin, fleurs d'orangers, lavande etc ... que l'on prend goût à sentir 

beaucoup de chaussures, de vêtements , de sacs en cuir aussi ...

Les femmes marocaines portent en général des djellaba (des robes longues), la hidjab, un voile  qui recouvre les cheveux, quelques unes la burka qui recouvre intégralement le visage 

Dernière après-midi à Essaouira, petite balade le long de la plage à pieds et à dos de dromadaire :

Demain matin, départ pour Agadir où nous allons rejoindre Jean-Pierre et Fatiha :)

commentaires

Hébergé par Overblog