Martine autour du monde ...

Durant notre séjour, nous avons eu le temps, Gilles et moi, de revisiter certains quartiers historiques de Singapour (qui ne se résume pas à de grandes tours modernes :). 

Je rappelle brièvement que c'est en 1818 que Raffles et le lieutenant Jackson créent un plan de la ville, selon le principe "diviser pour mieux régner" , et regroupent les populations en fonction de leur ethnie.

Pour schématiser, Singapour était divisée en deux parties bien distinctes, le quartier colonial où se trouvaient les banques, les institutions, hôtels et grands magasins, et les quartiers ethniques, notamment le quartier chinois de "Chinatown" et le quartier indien de "Little India", tous deux très intéressants pour leurs maisons coloniales colorées et leur temples religieux.

 

Chinatown : 

Chinatown, située au sud de la ville, pas très loin de Marina Bay, est devenue le centre névralgique du CBD (le Central Business District) , mais ce quartier a cependant conservé un certain charme avec ses bâtiments coloniaux , ses petites maisons colorées, ses temples. 

 

Le grand marché aux vêtements : 

Nous avons visité deux temples dans bouddhiste et un chinois (taoïste)

Nous avons visité deux temples dans China Town : un temple bouddhiste et un temple chinois

Le temple bouddhiste de "la relique de la dent de Bouddha": 

Le temple construit en 2002 , est le plus important temple bouddhiste de Singapour.

La "dent de Bouddha" (selon la légende), enfermée dans un stupa en or massif, n'est montrée aux visiteurs que le jour du Nouvel An chinois. Mais on peut rentrer sans problème dans la grande salle principale où les fidèles viennent prier et faire des offrandes . La salle est toujours très animée. Sur les murs il y a des milliers de petites statuettes de Bouddha ... Dans ce temple, selon votre signe astrologique, un Bodhisattva, destiné à vous protéger, vous sera attribué smiley (un bodhisattva est un bodhi qui a différé son entrée dans le nirvana jusqu'à ce qu'il ait sauver tous les êtres)

Temple chinois  Thian Hock Keng Temple (Temple du bonheur céleste) :

C'est le plus ancien temple de Singapour, rénové en 1976 et 1989. Il servait à l'origine d'asile pour les coolies hokkiens (communautés chinoises d'outre-mer) dans l'attente de trouver du travail. Il est dédié à Ma Chu Po, mère des sages du Ciel ainsi et maîtresse des mers qui calme les tempêtes. Une partie du temple est taoïste, et une autre est bouddhiste (dédié à la déesse de la "Merci" , dont les nombreux bras symbolisent  son amour pour tous ceux qui souffrent en lui permettant d'étreindre et de consoler)

 

Quartier de Little India : situé plus au nord, près du canal Rochor.

Nous y avons visité le temple hindou Sri Veeramakaliamman ( qui signifie "Kali la courageuse" ) situé au centre de Little India. Le temple a été construit par des hindous en 1881. Il est surmonté d'un "gopura", une tour richement décorée typique d'Inde du sud, qui permet l'accès aux différentes enceintes. 

Il est dédié à la déesse hindoue Kali, épouse du dieu Shiva et incarnation féroce de la force. Elle est représentée avec 5 paires de bras et de jambes. Des images de Kali dans le temple la montrent portant une guirlande de crânes et déchirant ses victimes.

On la voit aussi entourée de ses deux fils Ganesh (le dieu éléphant ) et Murugan (le dieu enfant). Nous avons eu la chance d'assister à une cérémonie ...  les fidèles se font bénir par le moine en échange de quoi ils apportent de la nourriture qui est redistribuée aux pauvres.

 

En sortant du temple, on retrouve un quartier très colonial, aux shophouses colorées, très kitsch :

Et pour finir un tour au grand marché du coin, où j'ai découvert une quantité incroyable de légumes que je ne connaissais pas !

et voilà ! Bye  bye Singapour ! A la prochaine fois heart

 

commentaires

Hébergé par Overblog