Martine autour du monde ...

musique Shahram Shabpare

Nous voici à Shiraz (ou Chiraz), notre dernière étape ...sniff sniff ...

Shiraz , ancienne étape caravanière à 475 km au sud d'Ispahan, dont la fondation remonte à la dynastie achéménide, aujourd'hui capitale de la province du Fars, est une ville d'un million et demi d'habitants (banlieues comprises).

C'est peut être la ville préférée des iraniens pour ses parcs, son bazar, le ton pastel de ses mosquées, les couleurs vives des vêtements portés par les femmes qashqa'is (Les Qashqâ'is sont une grande tribu nomade iranienne parlant une langue turque azéri), ses hommes de lettres, philosophes soufis, artistes et artisans (tapis, tissus, métal, marqueterie), ses deux grands poètes Saadi (1207-1291) et surtout Hafez (1324-1389),, ses fleurs surtout ses roses, et ses orangers qui sentent incroyablement bon quand on se promène dans les parcs! C'est aussi la ville de l'amour et du vin , hé oui, le "shyrah" désormais cultivé partout dans le monde ... sauf en Iran où le vin est interdit depuis la révolution islamique . C'est vrai que nous n'avons pas bu une seule goutte de vin pendant tout notre voyage en Iran .!

On entre à Shiraz par la "Porte du Coran" ... notre hôtel, très bien situé au centre ville , d'où presque tout peut se faire à pied .... s'appelle, comme par hasard le "Karimkhan" ... ce dernier a d'ailleurs sa sculpture dans l'entrée . C'est Karim Khân, souverain de la nouvelle dynastie des Zend, qui transféra sa capitale à Shiraz et y entreprit de vastes transformations.

( il y a beaucoup de photos en diaporama , cliquer sur la droite pour faire défiler )

38-10 : Shiraz
38-10 : Shiraz
38-10 : Shiraz
38-10 : Shiraz

A Shiraz, nous nous promenons dans un des plus beaux jardins d'Iran : le jardin Eram .

C'est un jardin qui est entretenu par les étudiants en parcs et jardins. Les variétés d'arbres et de fleurs sont innombrables, et les bonnes odeurs étourdissantes ! Surtout roses et orangers qui commencent tout juste à fleurir ... les mosaïques dans les tons verts et roses bien sûr !

Jardin Eram
Jardin Eram
Jardin Eram
Jardin Eram
Jardin Eram
Jardin Eram

Jardin Eram

Toujours dans les tons de roses, la Mosquée Nazir-ol Molk, témoignage de l'architecture qadjar du 19ème siècle, avec ses murs recouverts de faïence à forte dominante rose, ses iwans, ses colonnes de pierre, ses stalactites en nid d'abeilles, et ses vitraux colorés qui projettent leurs reflets sur les murs et les sols intérieurs ... c'est hallucinant de beauté !

Mosquée Nazir-ol Molk
Mosquée Nazir-ol Molk
Mosquée Nazir-ol Molk
Mosquée Nazir-ol Molk
Mosquée Nazir-ol Molk
Mosquée Nazir-ol Molk

Mosquée Nazir-ol Molk

Puis nous allons voir l'imposante citadelle du fameux Karim Khân , située sur la place centrale, avec sa célèbre tour penchée . Elle est aujourd'hui occupée par les bureaux de la municipalité.

Un artiste nous montre son minutieux travail de marqueterie en bois

On s'amuse bien en faisant les clowns , et Jojo comme toujours se fait un tas de copains !!

Citadelle Karim Khân
Citadelle Karim Khân
Citadelle Karim Khân
Citadelle Karim Khân
Citadelle Karim Khân
Citadelle Karim Khân
Citadelle Karim Khân
Citadelle Karim Khân
Citadelle Karim Khân

Citadelle Karim Khân

On continue par les visites du grand complexe du Valkil (valkil signifiant Régent), comprenant hamman, mosquée et madrasa et bazar :

- le très beau musée du "hamman du Valkil", à quelques mètres de la mosquée. aujourd'hui transformé en partie en restaurant

L'ancienne activité du hamman y est reconstituée, et notamment une cérémonie "d'avant mariage" où la future épouse n'a pas l'air très joyeuse !

le hamman du Vakil
le hamman du Vakil
le hamman du Vakil
le hamman du Vakil
le hamman du Vakil
le hamman du Vakil

le hamman du Vakil

et la mosquée du Vakil,

Vakil signifiant "Régent", comme je l'ai déjà dit : le titre qu'adopta Karim Khân lorsqu'il accéda au trône, préférant cette désignation plus modeste à celle de "Shâh". La mosquée est surtout intéressante pour ses faïences de couleur rose et verte, caractéristiques de l'école de Shiraz. La salle du mehrab est soutenue par 48 piliers sculptés en torsade, et un minbar taillé dans un seul bloc de marbre blanc

Mosquée du Vakil
Mosquée du Vakil
Mosquée du Vakil
Mosquée du Vakil
Mosquée du Vakil
Mosquée du Vakil
Mosquée du Vakil
Mosquée du Vakil
Mosquée du Vakil
Mosquée du Vakil

Mosquée du Vakil

la madrasa (ou madresseh-ye Khân) construite en 1615, a été fortement rénovée.

Elle est construite selon le plan traditionnel des madrasas : une cour centrale entourée d'arcades donnant sur les chambres des étudiants; L' eivân sud est décoré de faïences à dominante bleue et rose et à motifs de fleurs et d'oiseaux

C'est donc une école religieuse, et dans la cour nous voyons plusieurs mollahs qui répondent aux questions des visiteurs et étudiants

On y trouve aussi un artisan menuisier qui fabrique des objets extraordinaires (escaliers torsadés , arbre de vie, portes etc...) ... trop difficile pour moi !

la madresseh-ye Khân
la madresseh-ye Khân
la madresseh-ye Khân
la madresseh-ye Khân

la madresseh-ye Khân

Enfin c'est forcément un grand tour dans le souk , non pardon, le BAZAR !! (surtout pas de mots arabes !!)

Véritable ville dans la ville reliée à la citadelle, au musée Pars, à la mosquée du Vakil et au hammam , grâce à une vaste zone semi-piétonne

On y trouve bien sûr de tout et plus que tout : nourriture, épices, tissus, laine, tapis, vêtements ... les bazaris sont des communautés importantes en Iran, tant sur le plan social, que commercial et politique.

Ici, on trouve, et c'est exceptionnel, des tissus et vêtements très colorés, chatoyants, brillants ... c'est pour les nomades qui eux, ne s'habillent pas tout en noir comme presque toujours les femmes iraniennes

les gens sont toujours aussi souriants ...

Quelques photos au "hasard du bazar"

le bazar Valkil
le bazar Valkil
le bazar Valkil
le bazar Valkil
le bazar Valkil
le bazar Valkil
le bazar Valkil
le bazar Valkil
le bazar Valkil
le bazar Valkil
le bazar Valkil
le bazar Valkil
le bazar Valkil
le bazar Valkil

le bazar Valkil

A la sortie du bazar, on continue les pitreries : Jojo vient gentiment offrir une tasse de thé bien méritée, au Shâh et aux Reines

Une tasse de thé s'il vous plaît ...
Une tasse de thé s'il vous plaît ...
Une tasse de thé s'il vous plaît ...

Une tasse de thé s'il vous plaît ...

Nous partons pour voir le mausolée du Poète de cour et philosophe Hafez, le plus célèbre d'Iran (avec Saadi qui l'est un peu moins) qui est né à Shiraz et y mourut en 1389. son oeuvre tient en un recueil de vers ou Divân, qui comporte 500 ghazal (Le ghazal est un poème composé de plusieurs distiques ou shers et chantant l'amour de la femme )

On dit que ses poèmes lyriques possèdent une richesse et une subtilité inégalées.

Dans le jardin de son mausolée on déguste des glaces à l'eau de rose (merci Christine !)

mausolée du Poète Hâfezmausolée du Poète Hâfez
mausolée du Poète Hâfezmausolée du Poète Hâfez

mausolée du Poète Hâfez

Nous terminons par un site absolument époustouflant : le Mausolée de Shâh Cherâgh

Shāh Cheragh est un monument funéraire , abritant le tombeau des frères Ahmad et Muhammad, fils de Mūsā al-Kadhim et frères de 'Alî ar-RIDHA . Les deux se sont réfugiés dans la ville pendant la persécution des chiites musulmans durant la période abbasside .C' est un important lieu de pèlerinage en Iran, pour les musulmans chiites depuis le 14ème siècle.

Il est reconnaissable à sa coupole bulbeuse posée sur un tambour très étroit, surmonté d'un petit toit doré.

Pour entrer dans la cour , nous avons dû mettre des robes (les hommes non ! ), les hommes et les femmes rentrent à l'intérieur par deux portes séparées

Il est en principe interdit aux visiteurs non musulmans, mais nous y avons été autorisés, et éblouis par la richesse de ses mosaïques de glace et de verre , ses reflets, sa lumière qui inonde ... une vraie merveille ! Nous avons été autorisés à faire quelques photos à l'intérieur.

Ce qui est curieux c'est que nous avons pu y déambuler sans problème, au milieu des gens en train de prier ... mais il est vrai que d'autres semblaient être venus ici pour se reposer, assis par terre

Mausolée de Shâh Cherâgh
Mausolée de Shâh Cherâgh
Mausolée de Shâh Cherâgh
Mausolée de Shâh Cherâgh
Mausolée de Shâh Cherâgh
Mausolée de Shâh Cherâgh
Mausolée de Shâh Cherâgh
Mausolée de Shâh Cherâgh
Mausolée de Shâh Cherâgh
Mausolée de Shâh Cherâgh

Mausolée de Shâh Cherâgh

Et pour terminer notre séjour en beauté et en immense gentillesse , nous avons eu droit, Jojo et moi, le soir de notre départ, à une belle surprise : un superbe gâteau d'anniversaire concocté par Réza et Azie !

Cette surprise a eu lieu à l'étage de nôtre hôtel qui pourtant ne fait pas resto ! Une merveille ! merci merci !!

Musique de Shahram Shabpare

Bon anniversaire Jojo et Martine !
Bon anniversaire Jojo et Martine !
Bon anniversaire Jojo et Martine !

Bon anniversaire Jojo et Martine !

Et réveil à 3 heures du matin pour notre retour en France , avec Qatar Airway, toujours via Doha ... bye bye l'Iran qui me manque déjà ...

Le vol de retour
Le vol de retour
Le vol de retour

Le vol de retour

Published by Martine Bachelier - - Iran

commentaires

Hébergé par Overblog