Martine autour du monde ...

le canynon de Colca - notre lodge à Chivay (Casa Andina )
le canynon de Colca - notre lodge à Chivay (Casa Andina )

le canynon de Colca - notre lodge à Chivay (Casa Andina )

Arrivée à Chivay, très jolie petite bourgade de 5000 habitants environ, à près de 3650 m d’altitude . Nous sommes logées dans de très jolis bungalows .

Dès le lendemain matin, levées à 6h pour un départ vers la Vallée puis  le Canyon de Colca , environ 1h et demie de route en haute montagne : virages, cailloux, précipices qui donnent les tournis et le vertige, quelques petits villages très pauvres, péruviens en habits locaux, lamas, vaches, moutons, cultures en terrasses … nous sommes enfin vraiment  plongées dans une ambiance  Pérou authentique et traditionnel … !

La température grimpe vite et le manque d’oxygène aussi !

La région est habitée depuis environ 2000 ans avant JC et ont construit des terrasses en hauteur dont on  peut encore  apercevoir les traces.  Puis les Incas sont arrivés vers 1400 et ont construit les dernières terrasses, celles du bas de la vallée.  Tous les villages du canyon ont été reconstruits par les conquérants espagnols. C’est le frère de Francisco Pizarro qui vers 1530 reçut cette immense région en « encomienda ». Les terrasses sont encore cultivées aujourd’hui par les paysans des villages : pommes de terre, maïs, quinoa … les diverses espèces de cactus et leurs fruits avec lesquels on fait du sirop, le sancayo. Anes et vaches se promènent librement dans la nature y compris sur la route.

Au bout du chemin, à la "Cruz del Condor" nous vons pu voir les condors prendre leur envol en tournoyant à partir du fond du canyon pour se diriger ensuite vers le Pacifique . Il n'en reste plus actuellement qu'une quarantaine qui étaient presque tous là, nous avons eu beaucoup de chance ! Les noirs sont plus vieux, les blancs sont les plus jeunes , les mâles ont une crête rouge.

Le canyon de Colca est le deuxième plus profond du monde : un dénivelé de 3400 mètres. Deux fois plus profond que le Grand Canyon du Colorado ! Et fait 130 km de longueur jusqu’à l’océan pacifique. … Nous sommes toujours émerveillées par le paysage …. On se demande parfois si l’on est bien sur terre ou dans un autre monde …

 

Le Canyon, les condors,la Cruz del Condor, l'habit traditionnel, la Cantuta : fleur nationale du Pérou
Le Canyon, les condors,la Cruz del Condor, l'habit traditionnel, la Cantuta : fleur nationale du Pérou
Le Canyon, les condors,la Cruz del Condor, l'habit traditionnel, la Cantuta : fleur nationale du Pérou
Le Canyon, les condors,la Cruz del Condor, l'habit traditionnel, la Cantuta : fleur nationale du Pérou
Le Canyon, les condors,la Cruz del Condor, l'habit traditionnel, la Cantuta : fleur nationale du Pérou
Le Canyon, les condors,la Cruz del Condor, l'habit traditionnel, la Cantuta : fleur nationale du Pérou
Le Canyon, les condors,la Cruz del Condor, l'habit traditionnel, la Cantuta : fleur nationale du Pérou
Le Canyon, les condors,la Cruz del Condor, l'habit traditionnel, la Cantuta : fleur nationale du Pérou
Le Canyon, les condors,la Cruz del Condor, l'habit traditionnel, la Cantuta : fleur nationale du Pérou
Le Canyon, les condors,la Cruz del Condor, l'habit traditionnel, la Cantuta : fleur nationale du Pérou

Le Canyon, les condors,la Cruz del Condor, l'habit traditionnel, la Cantuta : fleur nationale du Pérou

Au petit village de Chivay, nous avons découvert la Plaza Mayor bien sûr, et le marché qui a lieu tous les jours. C’est le lieu de rencontre des paysans alentours qui viennent pour vendre leur produits, mais aussi pour se rencontrer et bavarder. Avec notre guide nos en avons appris des choses sur les fruits et légumes locaux, sur l’habit traditionnel des femmes qui portent de beaux chapeaux blancs décorés de fleurs et de brillants Puis nous sommes allées marcher aux alentours du village pour voir les champs de quinoa : il y en a de 2 couleurs, jaune et rouge .

Como de siempre estoy de prisa ! seguire ma tarde :) !!

Hasta luego !

patates sèches, quinoa,  chicha (alcool de maïs), yucas,  les chapeaux des femmes,maïs
patates sèches, quinoa,  chicha (alcool de maïs), yucas,  les chapeaux des femmes,maïs
patates sèches, quinoa,  chicha (alcool de maïs), yucas,  les chapeaux des femmes,maïs
patates sèches, quinoa,  chicha (alcool de maïs), yucas,  les chapeaux des femmes,maïs
patates sèches, quinoa,  chicha (alcool de maïs), yucas,  les chapeaux des femmes,maïs
patates sèches, quinoa,  chicha (alcool de maïs), yucas,  les chapeaux des femmes,maïs
patates sèches, quinoa,  chicha (alcool de maïs), yucas,  les chapeaux des femmes,maïs
patates sèches, quinoa,  chicha (alcool de maïs), yucas,  les chapeaux des femmes,maïs
patates sèches, quinoa,  chicha (alcool de maïs), yucas,  les chapeaux des femmes,maïs

patates sèches, quinoa, chicha (alcool de maïs), yucas, les chapeaux des femmes,maïs

Retour vers Arequipa ... de nouveau 4h de route à travers pampa et montagnes. Partout des troupeaux de lamas et de vigognes ... des mines, des formations géologiques surprenantes, des pierres , des boules vertes recouvertes de " yareta" une plante médicinale qui sert à calmer les meaux d'estomac ... il y aurait tant de choses à dire ...

 Un arrêt au "Mirador des Andes : 4910 m ... notre record pour l'instant ! La tête nous tourne un peu mais après tout on est là pour ça , avoir la tête dans les nuages , cest réussi ha ha ha :)

Bientôt la vallée d'Arequipa se dessine, on aborde les faubourgs de la ville : très pauvres , avec des constructions inachevées à perte de vue ... mais très vite ous retrouvons notre "Casa Andina" avec bonheur , d'autant plus que demain c'est REPOS toute la journée avant le grand départ pour La Paz !

Je pense bien à vous tous , ma petite famille adorée, et vous envoie mille bisous du bout du monde !

 

retour à Aerequipa : les favelas , entrée d'une maison pauvre , lagunes, terrasses,
retour à Aerequipa : les favelas , entrée d'une maison pauvre , lagunes, terrasses,
retour à Aerequipa : les favelas , entrée d'une maison pauvre , lagunes, terrasses,
retour à Aerequipa : les favelas , entrée d'une maison pauvre , lagunes, terrasses,
retour à Aerequipa : les favelas , entrée d'une maison pauvre , lagunes, terrasses,
retour à Aerequipa : les favelas , entrée d'une maison pauvre , lagunes, terrasses,
retour à Aerequipa : les favelas , entrée d'une maison pauvre , lagunes, terrasses,
retour à Aerequipa : les favelas , entrée d'une maison pauvre , lagunes, terrasses,
retour à Aerequipa : les favelas , entrée d'une maison pauvre , lagunes, terrasses,

retour à Aerequipa : les favelas , entrée d'une maison pauvre , lagunes, terrasses,

Published by Martine Bachelier - - Pérou

commentaires

Hébergé par Overblog